Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Alimentation et dénutrition des personnes âgées B D
Clinique pour la personne âgée

Répondre aux besoins nutritionnels des personnes âgées et savoir leur faire plaisir.

Connaître le contexte de santé publique

  • Les constats de la dénutrition chez les personnes âgées en France.
  • Les repères du PNNS, Santé Publique France, SFNEP.

Prendre conscience des modifications du statut nutritionnel dans l’avancée en âge

  • Les effets de l’âge sur le statut nutritionnel.
  • Les modifications de la prise alimentaire et les modifications métaboliques.
  • Les conséquences de la dénutrition.

Savoir mettre en place des mesures préventives de la dénutrition

  • L’hygiène buccodentaire.
  • L’équilibre, la variété et l’adaptation de l’alimentation.
  • Le repas : plaisir et convivialité.
  • Le maintien de l’activité physique.

Savoir repérer et dépister la dénutrition

  • Le repérage des situations à risque.
  • La courbe de poids, l’IMC.
  • La surveillance alimentaire.
  • L’évaluation des portions.
  • Les goûts et réticences.
  • Le MNA et l’échelle de Blandford.

Connaître les critères de référence en matière de dénutrition

  • Le diagnostic de dénutrition (HAS).
  • Le diagnostic étiologique des insuffisances d’apports.
  • L’augmentation des besoins par hypercatabolisme.

Connaître les différentes prises en charge

  • L’enquête alimentaire.
  • Le traitement de la cause diagnostiquée et autres pathologies sous-jacentes.
  • La correction des facteurs de risques.
  • La prise en charge nutritionnelle orale.
  • La nutrition entérale.
  • Les médicaments adjuvants.
Connaître et repérer les situations particulières et savoir s'adapter 
  • Les fausses routes.
  • La pratique au moment du repas : adaptations posturales et environnementales.
  • L’adaptation des textures (guide de l’ANAP).
  • La maladie d’Alzheimer : adaptation de l’environnement, attitudes des professionnels.
  • Les aliments consommés debout, le « manger main ».
  • Le refus alimentaire.
  • L’alimentation et l’hydratation en fin de vie.
  • Les régimes restrictifs.
  • Les informations au résident et à la famille.

Soutenir les apprentissages

  • La formation présentielle est enrichie de 6 modules e-learning d’une durée de 1h50, permettant un renforcement et un approfondissement des connaissances.

La formation est organisée autour d’analyse des pratiques en lien avec les recommandations de bonnes pratiques de la HAS, SFGG et DGS. Elle développe une pédagogie active : ateliers basés sur les fiches pratiques (l’instant du repas, l’activité physique, l’hydratation...). Cette formation est enrichie d’un module e-learning d’une durée de 1h50.