Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


La douleur induite par les soins
Prévention des risques liés au domaine de la santé

Savoir anticiper la douleur induite par les soins et mettre en œuvre les stratégies de prise en charge et des outils consensuels d’aide à la prise en charge.

Anticiper la douleur induite par les soins

  • La terminologie : la douleur provoquée par les soins, la douleur iatrogène, la douleur induite.
  • Les catégories de soins jugés algiques.
  • La spécificité de la douleur induite aux deux extrêmes de la vie : chez l’enfant, chez la personne âgée et/ou démente ; les manifestations et les causes.
  • Les conséquences de la douleur induite : le passage à la chronicité et la notion de mémoire de la douleur.
  • Les outils d’évaluation adaptés à ce type de douleur : autoévaluation, hétéroévaluation (CPA, Algoplus chez la personne âgée et DAN, CHEOPS ou PIPP chez l’enfant).

Mettre en œuvre les stratégies de prise en charge

  • Les principes généraux : organisation du soin, information du patient, évaluation de son anxiété, observation, évaluation avant, pendant, après le soin et leur transcription dans le dossier.
  • L’utilisation efficace des traitements médicamenteux : paliers de l’OMS, topiques locaux, ALR, le MEOPA,
  • Les approches complémentaires : distraction, hypnoanalgésie, musicothérapie, saccharose, mise au sein, présence des parents chez l’enfant.

Concevoir et mettre en œuvre des protocoles

  • Les Standards, Options et Recommandations (SOR) pour la pratique clinique en cancérologie.
  • L’utilisation de protocoles.

Apports pédagogiques articulant une approche clinique humaniste et des références aux normes des bonnes pratiques.