Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


La réflexion éthique dans les situations de fin de vie en réanimation D
Droits et responsabilité

S’initier à une méthode de raisonnement éthique au sein d’une équipe de réanimation, pour une prise de décision consensuelle, respectueuse de la personne.

Rappeler les références qui structurent les soins en réanimation

  • Les missions, les frontières, le continuum de soins curatifs, intensifs, palliatifs, terminaux.
  • Les situations qui structurent les activités de soins en réanimation.

Appréhender le cadre réglementaire de la fin de vie

  • La loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie.
  • Les décrets du 6 février 2006 et du 29 janvier 2010 concernant la mise en œuvre de la procédure collégiale et les directives anticipées.

Approfondir les problèmes éthiques les plus fréquemment rencontrés en réanimation

  • Les grands principes qui s’y rattachent : respect de la vie et la dignité humaine, qualité de vie, autodétermination, conflits de valeurs.
  • Le respect du choix du patient.
  • Les principales références juridiques en lien avec les pratiques de soins : acharnement thérapeutique, euthanasie.
  • La limitation et « l’abstention thérapeutique » en réanimation.
  • Le double effet : définition, principes, sédation palliative en réanimation.

Se familiariser avec la pratique du débat éthique

  • La structuration de la réflexion collective : examen des données médicales, juridiques et déontologiques d’une situation, analyse des repères religieux, spirituels et philosophiques.
  • L’engagement moral du professionnel selon les principes moraux faisant consensus.
  • Les responsabilités respectives des différents professionnels au sein de l’équipe.
  • Les différents types d’argumentation et jugements : évaluatifs, prescriptifs, descriptifs.
  • L’appel au compromis, au consensus, à l’autorité.
  • La décision collégiale.

Identifier les ressources existantes en matière de réflexion éthique

  • L’ouverture à d’autres acteurs : philosophe, juriste.
  • Les comités, les groupes d’éthique.
  • Le pouvoir et la place de la personne de confiance, de la famille et de l'entourage en réanimation.

Cette formation fédère l'équipe de réanimation autour de valeurs communes et facilite le positionnement et le respect de chacun.