Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Le Grieps
27 octobre 2015

Certificat spécialiste en soins psychiatriques : un dispositif innovant et pluriel au service d’un métier en quête de repères…

Au CH Chartreuse et parmi mes confrères acteurs de la formation en côte d’or, peu misaient sur ce dispositif de formation. En effet, comment pouvait-on imaginer former à l’art d’être infirmier en psychiatrie derrière un écran d’ordinateur, impensable !!!

Leur représentation était remplie de préjugés, à l’image de ces cours par correspondance quelque peu racoleurs : « devenez bilingue ou perdez 20 kg en 7 jours… » nous sommes en 2012/2013, au moment où les premiers infirmiers sortent de l’IFSI avec un programme réformé qui semble encore moins laisser de place à la psychiatrie qu’auparavant. Les compétences Infirmières en psychiatrie sont malmenées pour la deuxième fois en moins de 20 ans.

Les formations d’adaptation à l’emploi des IDE prennent une place considérable dans le plan de formations, au détriment du développement de l’expertise, le risque d’appauvrissement des compétences est bien présent (accentué par la fuite de l’expérience en retraite).

Le certificat est entré dans l’établissement en remplacement de la formation «consolidation des savoirs» imposée, depuis 2004, à chaque professionnel qui débute en Psychiatrie. Cette formation était devenue compliquée à mettre en œuvre dans un contexte institutionnel où un fort renouvellement infirmier se concentrait sur les unités intra. Comment absorber ces absences de 5 x 3 jours de formations qui concernent parfois 3 agents d’un même service tout en conservant des contenus de qualité ?

Le certificat nous offre la possibilité de résoudre en partie cette équation :

  • Maîtrise du temps : moins de temps en présentiel (9 jours au lieu de 15). Même si l’établissement valorise le temps de travail personnel, la récupération est moins problématique car flexible.
  • Une qualité accrue : une réponse adaptée aux besoins des professionnels et de l’institution, combinant l’acquisition de savoirs à la construction de son identité professionnelle.
  • Une prise en compte des ressources de l’établissement : savante alchimie où sont incorporés des ingrédients de e-learning, présentiel, travail personnel et tutorat. Le travail demandé au stagiaire et sa nécessaire implication bouleverse la posture conventionnelle de l’agent en formation : il quitte son habit de consommateur pour être véritablement un acteur.
  • Une pédagogie ludique, connectée, en phase avec l’environnement numérique. 
À ce sujet, nous avions fait l’hypothèse que ce format de module e-learning séduirait en priorité les générations « Y et digitals natives ». Nous avions tort, il n’y a pas de règle, il y a les curieux et les réfractaires de l’informatique, sans catégorie d’âge, ce n’est pas une affaire générationnelle. La convivialité de l’interface lève vite cet obstacle.

Les concepteurs ont, à mon sens, compris l’informatique comme un outil et non une finalité, c’est la force de ce dispositif. L’outil multimédia extrêmement puissant est animé par une équipe compétente et engagée. Pour preuve, la qualité des retours relatifs aux corrections des travaux intersessions, les participants soulignent unanimement, la personnalisation du suivi comme moyen de progression individuelle, qui renforce l’implication des participants, ils se sentent davantage responsabilisés. Une progression respectueuse du rythme de chacun où l’on retrouve cette notion de flexibilité dans les apprentissages.

Un dernier indicateur qualité assez révélateur, cette formation est aujourd’hui demandée par des professionnels expérimentés, lors du dernier groupe le plus ancien avait 17 ans d’expérience en psychiatrie.

Une troisième saison s’annonce encore plus riche intégrant, des agents de 2 établissements concourant ainsi à enrichir cette formation d’une autre dimension.

Lire la fiche pédagogique : Certificat spécialiste en soins psychiatriques 


Par Christophe LETY, Responsable Formation - Centre Hospitalier la Chartreuse