GRIEPS
Catalogue 2017
Consultez le calendrier
de nos formations inter
Nos actualités
Actualités
Vidéos
Témoignages
Editorial

Votre vécu et le vécu des équipes sur l'ensemble de la démarche d'évaluation externe : préparation, visite et rapport

La démarche d’évaluation externe a inscrit le centre hospitalier de Pfastatt dans une dynamique collective par la mobilisation de tous ses personnels.

Ce temps de visite a été préparé par l’évaluation interne, avec une autoévaluation construite à partir de la grille ANGELIQUE. Cette grille a été choisie comme référentiel car elle avait déjà guidé cet état des lieux pour la signature de la convention tripartite il y a 5 ans.

Cette 1ère étape s’est voulue la plus participative possible pour impliquer l’ensemble des intervenants : professionnels et représentants des résidents et des familles.

8 groupes de travail ont été mis en place avec un référent et une composition définie par compétence et appartenance professionnelle : Droit et information du Résident ; Accueil, animation et vie sociale ; Dossier du résident ; Organisation de la prise en charge ; Projet institutionnel ; Ressources Humaines ; Logistique et fonction logistique ; Qualité). Les membres de ces groupes se sont inscrits sur la base du volontariat après information de tous les professionnels du déroulement et du contenu de la démarche. La cellule qualité a apporté son appui méthodologique.

L’évaluation externe  a été menée par le GRIEPS, choisi parmi les organismes agréés par l’ANESM, à partir d’un cahier des charges précis.

La visite des 3 experts visiteurs a vraiment été vécue comme un temps fort par l’ensemble des professionnels. Venus pour vérifier l’autoévaluation réalisée et mesurer les éventuels écarts avec la réalité observée, leur intervention a été perçue de manière très positive. Le positionnement a été d’emblée défini comme une approche extérieure, neutre et professionnelle pour juger de la pertinence des actions menées et de la dynamique mise en place et non comme un contrôle. Les rencontres ont été l’occasion d’échanges très fructueux à partir des observations relevées et des questions posées au regard de  l’exigence attendue.

La restitution et le rapport ont confirmé cette appréciation par la compétence et le professionnalisme de l’équipe d’experts-visiteurs.

L’ensemble de la démarche a engagé l’établissement dans un questionnement et une recherche d’amélioration de ses prestations et a constitué un levier indéniable sur la qualité de l’ensemble de son fonctionnement et de l’accompagnement proposé.

 Anne SCHMITT-BEAUFILS

Mme SCHMITT-BEAUFILS, Pôle Soins, Qualité et Recherche du Centre Hospitalier de Pfastatt


Cette formation propose un parcours de formation remarquable qui évolue des connaissances théoriques vers une implication de Soi. C’est vraiment enrichissant et confrontant. 
Maxime et Audrey

La formation nous a permis de prendre du recul avec notre pratique professionnelle en nous offrant l’opportunité de partager nos émotions et en laissant ainsi la porte ouverte à l’analyse de Soi. 
Amandine et Delphine


Cette formation certifiante est une expérience enrichissante dans le sens où la réflexion sur Soi-même permet une meilleure approche du patient en appui des apprentissages.
Murielle, Myriam et Manon

J'ai trouvé les cours à distance très pédagogiques tant sur le fond que sur la forme, que j'ai trouvé exceptionnelle.
L'interactivité, mêlée aux cas concrets et aux questions tout au long de chaque cours permet de bien s'imprégner des fondamentaux. Le support informatique est vraiment exploité de manière efficace. Le plaisir d'étudier en est décuplé, et ça favorise la mémorisation des savoirs.
J'ai donc été agréablement surpris par la grande qualité de ces cours, qui s'accordent parfaitement à mon désir d'évoluer dans le domaine de la psychiatrie.
David
Participants infirmiers au Certificat spécialiste en soins psychiatriques

 Le Centre Hospitalier de Corbie est labellisé pour trois programmes en Éducation Thérapeutique. L'acquisition de compétences est indispensable. 

La plus-value de ce cursus est d'associer dans les groupes de formation l'ensemble des professionnels impliqués : médecins, soignants, rééducateurs et médicotechniques. Cette disposition permet d'harmoniser les pratiques, d'acquérir une posture, un langage communs. L'enrichissement des groupes est réalisé dans le cadre d'une formation-action qui permet aux équipes de faire évoluer leurs pratiques, les supports pédagogiques. La formation est mise en place depuis deux ans. 

L'établissement a fait le choix de poursuivre et d'approfondir la démarche avec le GRIEPS cette année par la mise en place de la formation à l'entretien motivationnel. Cette demande met en exergue la maturité des équipes dans le dispositif éducationnel.

 C'est avec une grande satisfaction que nous cheminons grâce à l'accompagnement professionnel de Madame ESNAULT qui s'adapte aux situations et valorise le travail des équipes.

Laurence DERCHE, Coordinatrice Générale des Soins, Centre Hospitalier de Corbie

Actualités
Vidéos
Témoignages
Editorial
Editorial : Décloisonner la ville et l’hôpital : potentiels et difficultés
Cela fait maintenant de nombreuses années que les organisations de soins, et en particulier les structures hospitalières, sont encouragées, incitées voire contraintes à déployer certaines de leurs activités vers une prise en charge de ville nécessitant de fait une coordination des actes et des acteurs.


Le développement et le financement des réseaux de santé au début des années 2000, l’incitation à la réduction de la DMS et la T2A, le développement contractualisé de l’ambulatoire, la définition de parcours coordonnés de prise en charge et tous les plans nationaux par pathologie ont contribué à cette ouverture. Aujourd’hui, la recherche d’amélioration de l’accessibilité et de la prise en charge des plus démunis, ainsi que la promotion de la santé primaire annoncées dans la nouvelle loi de santé renforcent le rôle des acteurs de santé de ville initiés par la loi HPST et les positionnent comme pivot de la prise en charge de l’usager. 
Les enjeux de cette évolution, même s’il s’agit « d’enfoncer des portes ouvertes », portent bien entendus de façon prioritaire sur les coûts afin d’offrir une même qualité de soins dans un contexte légitime de maîtrise des dépense de santé. Cependant cela doit avant tout être envisagé dans une approche systémique intégrant la prise en compte des impacts positifs potentiels en termes de prévention et de qualité de vie et donnant du sens à cette évolution au lieu d’y voir une restriction, voire une régression.
Mais force est de constater que malgré la convergence des décisions et des mesures, dans les faits une certaine résistance s’opère à moins qu’il ne s’agisse plus concrètement et plus simplement d’une difficulté à organiser ce changement sur le terrain. Ainsi, aujourd’hui il ne semble plus possible d’y résister et l’issue est de fait inéluctable quels que soient les bouleversements qui vont devoir s’opérer pour y parvenir.
La pertinence de cette évolution étant prise ici comme postulat, les enjeux pour les différents acteurs : professionnels de santé hospitaliers, de ville et du domicile et bien entendu les patients et leurs proches, sont à évaluer non seulement en termes de gains mais aussi de pertes, réelles ou ressenties, et de craintes afin de mieux les expliciter et les prévenir. 
La définition de soins gradués permet de positionner l’hôpital dans son expertise et sa capacité à gérer des situations aiguës, complexes et/ou nécessitant des équipements de haute technicité. Une bonne utilisation de ces ressources conduit à travailler sur l’amont et sur l’aval du processus. Il s’agit de limiter, par la prévention, les recours à ces services, de faciliter le retour au domicile ainsi que l’efficacité des soins dans la durée, et de réduire les ré-hospitalisations par un meilleur suivi et une anticipation des risques. 
De fait, les différentes composantes d’un GHT (Groupement Hospitalier de Territoire) vont également voir se transformer leur activité, en cherchant à améliorer en particulier la proximité (ex. : consultations avancées dans un hôpital local), la réponse aux besoins de santé (intégration de nouvelles activités de soins et de suivi) et la qualité de vie (maintien au domicile grâce à l’action des acteurs de ville).
Ces nouvelles organisations de parcours patients constituent une opportunité de développement des compétences des professionnels de ville qui vont avoir à gérer en autonomie, ou mieux encore en coopération avec les autres acteurs de ville et les structures, des situations de soins plus complexes. Cela sera l’opportunité de valoriser et offrir un avenir à leur action et de rompre l’isolement dans lequel ils opèrent souvent. Mais leur investissement et les efforts de coordination s’en trouveront eux aussi augmentés.
En contrepartie, les professionnels des hôpitaux vont ainsi connaître une densification de la charge de travail physique et morale ainsi que des tensions possibles liées à la productivité, aux prises de risque, et à d’éventuels positionnements éthiques qu’ils vont certainement avoir du mal à intégrer. 
Les structures médicosociales, même si elles ne font pas obligatoirement partie d’un GHT, sont censées contribuer à cette fluidification de la prise en charge et expriment à ce titre, comme pour les structures hospitalières de moyenne importance, la crainte de perte d’autonomie, voire d’absorption ou de disparition. 
Le patient va lui bénéficier d’un risque de rupture moins important et d’une approche plus globale de sa prise en charge. Il peut cependant ressentir également une complexité accrue, de par la multiplicité des intervenants et des rôles ou fonctions pour une même prise en charge, et une interrogation sur l’expertise de chacun d’entre eux au regard de sa problématique de santé. 
Ces défis sont à relever ; il s’agit d’identifier les sources de difficulté qui pourraient constituer un empêchement et ainsi de préparer et accompagner le changement : en s’appuyant sur les expériences réussies (en les valorisant et en communiquant sur les déterminants de leur réussite), sur la mise en place d’outils et de dispositifs (SI, télémédecine coordination) et sur le développement de compétences non seulement cliniques (expertises spécifiques et transversales) mais également de coopération et de gestion de parcours de santé.
Actualités
Vidéos
Témoignages
Editorial
Actualités
Vidéos
Témoignages
Editorial
01/08/2016 - Les gagnants du mois de juillet sont :
Le tirage au sorti du mois de juillet vient d'avoir lieu et les gagnants à notre jeu 40 ans 40 cadeaux sont :
Lire la suite


26/07/2016 - Nouveauté hors catalogue : Mettre en oeuvre une consultation infirmière
Le GRIEPS tient à répondre au mieux à toutes vos demandes. Nous organisons donc en mai 2017 une nouvelle formation inter qui ne figure pas dans notre catalogue : Mettre en oeuvre une consultation infirmière
Lire la suite


20/07/2016 - Le GRIEPS recrute en Gérontologie et Gériatrie
Dans le cadre de son développement, le GRIEPS recrute un formateur-consultant permanent dans le champ de la gérontologie et de la gériatrie pour réaliser des interventions de formation et de conseil, l'animation et le développement du domaine Gériatrie, et participer à des actions commerciales relatives à ce domaine.
Lire la suite


25/07/2016
Fermeture estivale du GRIEPS
Le GRIEPS sera fermé du 8 au 19 août ! Pendant nos vacances, notre site reste à disposition pour choisir votre formation de la rentrée ! Bon été à vous !
Lire la suite
Nos engagements
OGDPC
FFP
OPQF
Anesm
RSE
Nous contacter
GRIEPS
Les Berges du Rhône
64, avenue Leclerc - 69007 LYON
Tél. 04 72 66 20 30
Fax. 04 72 66 20 44
Plan d'accès

Formation continue pour les professionnels de santé

Depuis sa création en 1976, le GRIEPS, organisme de formation et de conseil pour les professionnels de santé salariés et les professionnels de santé libéraux, s'est fixé deux missions principales : contribuer à développer de façon durable les performances des structures de soin, d'accueil et d'hébergement ; aider à développer les compétences individuelles et collectives des cadres et des professionnels de santé. Ainsi le GRIEPS se propose d'accompagner les établissements de santé par une mise en place d'actions de formations continues aussi bien sur les techniques médicales et de soin que sur les relations humaines et de travail. En tant qu'organisme de formation sanitaire et de formation médico-sociale certifié OPQF, le GRIEPS a pour objectif de consolider et d'actualiser les performances des établissements de santé et de leur personnel sur différents plans tels que le management, la gestion des risques, l'expertise clinique. Habilité ANESM, le GRIEPS réalise également l'évaluation externe des structures médicosociales et sociales. Les établissements de santé et médico-sociaux, prochainement organisés en GHT (Groupement Hospitalier de Territoire), tout comme les personnels de santé, doivent s'adapter à l'évolution constante des besoins de santé de la population, pour mieux les accompagner. De nombreuses formations spécifiques s'adressent aux hôpitaux et aux cliniques et à leurs différents services : neurologie, gérontologie, psychiatrie, pédiatrie, oncologie... ainsi qu'aux professionnels de santé de ville. Au centre de l'offre de formation continue du GRIEPS, organisme habilité DPC, se trouvent les dispositifs de formations intra, animées au sein de votre établissement et les formations inter qui réunissent des participants issus d'établissements différents. Des formations sur mesure conçues à partir de vos problématiques particulières ainsi que d'autres types et modalités d'intervention (formation - action, formation - organisation, simulation, e-learning, coaching, conseil...) sont également proposés..

Pour tout savoir sur nos formations continues destinées au personnel et aux cadres de santé, et nos actions d’accompagnement et de conseil auprès des établissements de santé, consultez ou téléchargez notre catalogue en ligne.

organisme reference anap  |  formation continue sante  |  management cadres sante  |  formation gestion risques