Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Transmissions orales
Démarche clinique, raisonnement clinique et transmissions ciblées

Améliorer les transmissions orales en termes de contenu et de raisonnement clinique.

Resituer les transmissions dans le contexte d’usage et législatif

  • La finalité et les enjeux.
  • Les règles de bon fonctionnement.
  • Le cadre législatif relatif à la profession et au dossier patient.
Clarifier les concepts à l’œuvre et élargir ses compétences
  • La conception des soins.
  • La représentation de son rôle.
  • L’organisation des soins.
  • Les modes de coopération entre les professionnels.
  • Les systèmes d’information.
Situer les enjeux des transmissions dans la pratique et la gestion des soins
  • La terminologie : staff, réunion, relève.
  • La représentation de chacun.
  • La typologie des relèves orales et leurs différentes fonctions.
  • Les conditions de réussite.
  • La différenciation de l’accessoire et de l’important.
Concrétiser une communication et une cohésion interprofessionnelle
  • Le patient au centre ou sujet des transmissions.
  • La place des Transmissions Orales (TO) dans le projet thérapeutique.
  • La notion de pluridisciplinarité et l’interdisciplinarité.
  • L’organisation et la coordination des interventions soignantes.
  • La reprise des règles de déontologie et de discrétion professionnelle qui encadrent la pratique.
  • Les outils supports des transmissions orales.
  • La planification des soins.
Conduire une animation de transmissions orales
  • Les principes généraux de conduite de réunion.
  • La construction TOP : Thème/Temps, Objectif, Plan.
  • Les principes généraux de la communication.
  • L’animateur de la transmission orale : attitudes et styles.
Apprendre à transmettre les informations utiles
  • La place des acteurs.
  • Le référentiel de bonnes pratiques.
  • L’art de la synthèse.
  • Les liens entre transmissions ciblées écrites et transmissions orales.

Cette formation pragmatique est basée sur l’expérience des participants et l’expertise du formateur. La formation d’une durée de 2 à 3 jours peut être complétée de temps d’observation de relève en amont du début de la formation et d’un temps de suivi en aval de la formation. Elle se présente comme la synthèse entre la formation et l’analyse des pratiques.