Skip to content

40 ans 40 cadeaux : août 2016, le mois de la recherche

12 juillet 2016
40 ans 40 cadeaux : août 2016, le mois de la recherche
En 1841, avec l’exposition de l’anatomie, la médecine a signé le début de la recherche scientifique. Elle s’est définie, dans un premier temps, comme une recherche de laboratoire avant d’être clinique. Médecin, physiologiste et philosophe de la biologie, Claude Bernard a largement contribué à repenser le vivant. Influencé par les élans du positivisme né dans les années 1840, il a notamment appliqué à la médecine, la méthode expérimentale définie par le chimiste Chevreul en ce milieu du XIXe siècle. Puis en 1958, la fusion des facultés de Médecine et de pharmacie avec les centres hospitaliers a donné naissance aux CHU. Ces différentes évolutions ont participé activement au développement de la recherche clinique en France que la création de l’INSERM en 1964 et du PHRC (Programme Hospitalier de Recherche Clinique) en 1992 ont amplifié. En parallèle, les premiers modèles en soins infirmiers ont fleuri dans les années 1950. En 1966, un texte de l’OMS a encouragé le développement de la recherche en soins infirmiers. Mais le vrai tournant est intervenu avec les accords de Bologne et le LMD en 1999 et la création du PHRIP (Programme Hospitalier de Recherche Infirmière et Paramédicale) en 2010 qui ont donné une vraie impulsion au développement de la recherche paramédicale en France. 
Le PHRIP tout comme le PHRC a pour objectif de soutenir et de financer des recherches pour améliorer les pratiques professionnelles. Il vise aussi le développement de connaissances en soins. En ce sens, il favorise une reconnaissance et une légitimité des travaux de recherche mais aussi des équipes de soins. 
La recherche en soins a trouvé ses lettres de noblesse au sein des parcours de formation et de l’activité professionnelle qu’elle contribue à développer et valoriser. Le GRIEPS se devait donc d’accompagner ce mouvement en proposant des formations qui répondent aux besoins nouveaux des hôpitaux : 
  • Définir une politique de recherche aux seins des institutions,
  • Accompagner l’élaboration de projets de recherche,
  • Assurer un suivi notamment au travers d’écritures d’articles et d’intervention dans des colloques.

Les démarches et les méthodes marquantes de la recherche en soins que nous privilégions prennent en compte deux impératifs éthiques : 

  • Le respect des personnes. 
  • Le respect des méthodes scientifiques. 

Pour l’avenir, la naissance récente des 135 Groupements Hospitaliers de Territoires va sans doute redéfinir de nouvelles opportunités de recherche dans une dimension beaucoup plus transversale et complémentaire avec des équipes de recherche dont les contours seront à clarifier. Les Groupements Interrégionaux de Recherche Clinique et d’Innovation (GIRCI) se dessinent également dans de nombreuses régions pour fédérer des compétences et stimuler ce développement de la recherche. Les hôpitaux d’appui joueront un rôle crucial dans ces projets de grandes envergures. Cela nécessitera sans doute de repenser de nouveaux axes de formations pour accompagner l’organisation de la recherche et la clarification des places (l’unité de recherche du pôle, la DRCI, la cellule méthodologie, les investigateurs….) dans ces groupements.

Ce mois-ci, sur le thème de la Recherche, le GRIEPS vous fait gagner :
  1. un accès aux module e-learning sur la recherche pendant 4 mois
  2. une place à un stage inter 2016 traitant de la recherche
  3. une boite surprise GRIEPS
Les gagnants seront tirés au sort parmi les internautes ayant rempli dans le mois, ce formulaire. Aussi, n’hésitez pas à revenir tenter votre chance le mois suivant !
Auteur : Jean-Marie REVILLOT

Articles susceptibles de vous intéresser

03 juillet 2024

Fermeture estivale du 5 au 16 août

13 mai 2024

Éviter les Chutes, préserver l’autonomie : le Référent Chute et sa quête de sécurité

23 avril 2024

Le nouveau catalogue 2025 est disponible !

Demande de catalogue

Les champs précédé d’un * sont obligatoires