Skip to content

40 ans 40 cadeaux : février 2016, mois des Personnes Âgées

13 janvier 2016
40 ans 40 cadeaux : février 2016, mois des Personnes Âgées

Février 2016 : le mois des Personnes âgées

Le XIXe siècle lance ce qui deviendra le domaine « gériatrie », avec l’apparition des hospices pour les personnes âgées et la naissance des travaux de recherche gériatrique et de publications médicales. En 1854, le Dr Durand-Fardel publie le premier ouvrage intitulé « Traité clinique et pratique des maladies des vieillards ». En 1900 l’espérance de vie atteint 45 ans. Depuis 1948, la médecine des personnes âgées se développe et conduit à l’apparition d’une nouvelle discipline médicale, la gériatrie. La France concourt à cette évolution et contribue ainsi à faire de la gériatrie une véritable discipline médicale, en termes de soins, de recherche et d’enseignement.
Aujourd’hui, les personnes âgées malades bénéficient de plus en plus d’une prise en charge par des professionnels formés à la gériatrie, elles ont plus de 75 ans, et souvent plus de 80 ans. Les personnes âgées bénéficiant des soins gériatriques sont généralement en situation de « fragilité ». Ce concept représente un risque élevé de perte d’autonomie. La fragilité recouvre différentes expressions, tel que la perte d’autonomie fonctionnelle, les maladies chroniques, les troubles cognitifs ou la dépression, ou encore la polymédication et l’isolement social. Dès lors, les soins gériatriques peuvent poursuivre plusieurs objectifs, préventif, thérapeutique, de réhabilitation, d’accompagnement, ou encore de soins palliatifs. C’est donc grâce, à des bons et justes soins, dispensés les bons professionnels, au bon endroit et au bon moment, en somme des soins harmonieux, que l’état de santé et la qualité de vie peuvent être améliorés pour la plupart des personnes âgées.
Les défis de demain sont importants avec l’évolution attendue du nombre de personnes âgées liée au « papi boum » et à la modernisation des soins. Ces enjeux bousculent l’ensemble du système de santé pour améliorer la qualité de l’accompagnement des personnes âgées. Ainsi, la mise en œuvre des Projets Pilotes PAERPA (Personne Âgée En Risque de Perte d’Autonomie) ont pour objectifs principaux, de repérer et prévenir risque de perte d’autonomie et de renforcer le maintien à domicile, par la coordination de tous les acteurs de santé de proximité, du sanitaire, et des services et établissements sociaux et médicosociaux.

Cela passe par la professionnalisation et la formation de ces acteurs qui concourent au développement de leurs compétences en gérontologie et en gériatrie.

Jusqu’en 2050, l’espérance de vie des Français s’allongera d’un trimestre par an. Ainsi, l’allongement de la vie sera vécu dans un état de santé sans cesse amélioré et la moitié des filles qui naissent aujourd’hui peuvent espérer fêter leur centième anniversaire en pleine forme.
Ce mois-ci, sur le thème des Personnes âgées, le GRIEPS vous fait gagner :
  1. un accès au module e-learning sur les troubles en géronto-psychiatrie pendant 4 mois,
  2. une place à un stage inter traitant de la clinique à la personne âgée,
  3. une boite surprise GRIEPS.

Les gagnants seront tirés au sort parmi les internautes ayant rempli dans le mois, ce formulaire. Aussi n’hésitez pas à revenir tenter votre chance le mois suivant !

Références
Joël Belmin, François Piette, La Presse Médicale, Vol 33, N° 200 – juin 2004
Belmin J, Chassagne P, Gonthier R, Jeandel C, Pfitzenmeyer P. Gérontologie pour le praticien. Masson, Paris 2003.

Articles susceptibles de vous intéresser

13 mai 2024

Éviter les Chutes, préserver l’autonomie : le Référent Chute et sa quête de sécurité

23 avril 2024

Le nouveau catalogue 2025 est disponible !

02 avril 2024

Hommage à Cécile Boisvert, pionnière en Sciences Infirmières en France

Demande de catalogue

Les champs précédé d’un * sont obligatoires