Skip to content

Jouer pour mieux travailler ensemble !

17 juillet 2011
Jouer pour mieux travailler ensemble !

Le « jeu analogique » peut se définir comme une mise en situation ludique pour un groupe constitué (ou une équipe). Le jeu analogique met en lumière les comportements et le fonctionnement du groupe en situation de jeu. Le jeu analogique met en action, la pensée et le corps à travers une activité proposée et des règles à respecter.

Proposé dans un cadre de formation le jeu analogique va favoriser, par analogie avec la réalité professionnelle, la prise de conscience de comportements individuels et collectifs, par ailleurs non-conscients, dans une activité de groupe. 

Un « jeu » (Petit Robert) est une « activité physique ou mentale purement gratuite, qui n’a, dans la conscience de la personne qui s’y livre, d’autre but que le plaisir qu’elle procure ».

L’« Analogie » est une  « ressemblance établie par l’imagination entre deux ou plusieurs objets de pensée essentiellement différents » ; est « analogique » ce « qui se fonde sur des rapports de similitude entre des objets différents » on parle par exemple de raisonnement analogique

Pédagogiquement, les jeux analogiques sont particulièrement intéressants pour mettre en évidence les postures individuelles et collectives qui favorisent ou non la coopération et l’intelligence collective. Les jeux utilisés proposent  la poursuite d’un objectif commun à tout le groupe de joueurs. Cet objectif ne peut être réalisé que par l’entraide, la solidarité et la collaboration.

La conception même de ces jeux crée une atmosphère de confiance et amène chacun à s’exprimer et à défendre son point de vue. On doit trouver ensemble la meilleure façon de réussir en développant de l’intelligence collective. Chaque jeu au nom évocateur, de  jeu des « 5 carrés », « caisse enregistreuse », « jeu de la corde », « jeu des Kaplas »…, vise un objectif pédagogique spécifique. Pédagogiquement ils seront proposés en respectant une progression allant de situations simples à des situations de collaboration de plus en plus complexes. 

Le débriefing permet de faire des liens entre ce qui s’est passé dans le jeu, et ce qui se passe dans la « vraie » vie professionnelle.
Les apports théoriques en lien avec l’objectif du jeu porteront sur :

  • La façon dont se construisent une dynamique de groupe, la coopération, le travail collaboratif, l’implication, l’engagement …

Ce qui peut faire naître le conflit, la démotivation, ce qui peut venir mettre en péril un projet…

Le jeu analogique est un outil pédagogique incontournable, pour des apprentissages où la théorie et les autres méthodes habituelles, y compris les mises en situation, apportent peu de changements dans les attitudes professionnelles.

Il trouve toute sa place dans la développement de méthodes pédagogiques innovantes que le GRIEPS développe dans ses interventions.

Auteur : Marie-Claude MIREMONT

Articles susceptibles de vous intéresser

13 mai 2024

Éviter les Chutes, préserver l’autonomie : le Référent Chute et sa quête de sécurité

23 avril 2024

Le nouveau catalogue 2025 est disponible !

02 avril 2024

Hommage à Cécile Boisvert, pionnière en Sciences Infirmières en France

Demande de catalogue

Les champs précédé d’un * sont obligatoires