Skip to content

Résilience organisationnelle : sortir d’une crise

31 mai 2016
Résilience organisationnelle : sortir d’une crise

Dans ce processus, sont indissociables : l’avant, le pendant et l’après crise.

Une perspective d’ouverture sur les événements fait considérer que dans ce continuum, rien n’est jamais définitif et comme le dit si joliment Boris Cyrulnik, « les mailles sautées du tricot peuvent toujours être reprises et retricotées ».
Ainsi, considérer les crises organisationnelles, avec le concept de résilience, c’est se donner l’opportunité de les vivre, non uniquement avec leurs aspects négatifs et de souffrance apportée (néanmoins réellement pris en considération), mais dans ce qu’elles offrent comme possibles changements identitaires et renouveaux. Ceci, à l’instar de l’idéogramme chinois où « crise » est l’association de « danger » et « opportunité ».
Au-delà, d’une compréhension nouvelle du processus de changement où les individus et l’organisation vont pouvoir « grandir », grâce à la crise, ce sont, une posture managériale et des outils d’accompagnements différents qui sont repensés.
Lors de nos interventions sur le nouveau programme « Résilience organisationnelle : sortir d’une crise », l’intérêt manifesté montre les liens qui ont pu être faits avec les situations actuelles explicitées par les cadres et nous permettent de valider la pertinence des objectifs et du contenu proposés dans cette formation.
Le concept de résilience offre une lecture particulière des crises organisationnelles, générées par les nombreux bouleversements que vit l’hôpital lors : des regroupements, des fusions, des restructurations de services et des réorganisations diverses d’activités (de l’hospitalisation traditionnelle à l’ambulatoire, par exemple) ou du temps de travail.

Ce concept ouvre des pistes et stratégies innovantes, d’accompagnement du changement, articulant management individuel et collectif. Le processus de résilience organisationnelle interroge les représentations et les postures managériales, obligeant à prendre en compte, dans une vision systémique, les trois éléments humains impactés par la crise et le changement à savoir : l’émotion, le cognitif et l’action.

Auteur : Marie-Claude MIREMONT

Articles susceptibles de vous intéresser

13 mai 2024

Éviter les Chutes, préserver l’autonomie : le Référent Chute et sa quête de sécurité

23 avril 2024

Le nouveau catalogue 2025 est disponible !

02 avril 2024

Hommage à Cécile Boisvert, pionnière en Sciences Infirmières en France

Demande de catalogue

Les champs précédé d’un * sont obligatoires