Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Actualités
27 février 2019

Les pratiques avancées infirmières en psychiatrie : notre série vous informe

Les pratiques avancées infirmières en psychiatrie : notre série vous informe

1/ Un défi à relever Contexte politique et sociétal des pratiques avancées : Depuis le début des années 2000 dans le monde anglo-saxon, le concept de « pratiques avancées » s’est imposé dans le champ des soins infirmiers. En France, la loi de modernisation de notre système de santé de 2016 a inscrit l’article L.4301 dans le code de la santé publique pour l’officialiser.

Il signe la volonté de développer les compétences des professionnels dans un contexte d’accroissement des parcours de santé complexe, de l’inscription des prises en soins au sein d’un territoire et de l’adaptation des accompagnements aux besoins des personnes, considérées dans leur globalité. Ce développement va passer nécessairement par l’obtention d’un diplôme correspondant de niveau Master. Dans notre pays, l’arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d’état est propice à cette éventualité. Le cursus dit « LMD » est censé favoriser cette « masterisation », voire conduire à un doctorat en soins. Mais sommes-nous prêts en psychiatrie à accompagner cette réforme qui devrait être mise en œuvre, pour notre discipline, fin 2019 ?

Dans le contexte actuel d’accélération de la mise en place des pratiques avancées, il est parfois difficile de cerner leur réalité. Pour ce faire, il semble pertinent de se référer à la définition du Conseil International des Infirmières (CII) : « Une infirmière praticienne / en pratique infirmière avancée est une infirmière diplômée d’État ou certifiée qui a acquis les connaissances théoriques, le savoir-faire nécessaire aux prises de décisions complexes, de même que les compétences cliniques indispensables à la pratique avancée de son métier, pratique avancée dont les caractéristiques sont déterminées par le contexte dans lequel l’infirmière sera autorisée à exercer. Un master est recommandé comme diplôme d’entrée » (2008).

Il est aussi intéressant de décrypter les textes de juillet 2018 encadrant en France les pratiques avancées infirmières. Celles-ci, validées par un Master, sont censées conduire à une expertise clinique, des compétences de gestion d’équipe, des capacités à former des pairs et à mener des recherches. Nous sommes donc à un niveau d’expertise élevé dans les domaines de la clinique, du management, de la formation et de la recherche. Pour parvenir à ce but, il semble indispensable de faire reposer ce dispositif sur un socle de savoirs, acquis en formation initiale, conséquent. Les professionnels qui souhaitent s’engager dans un cursus de formation aux pratiques avancées devraient, a priori, posséder des connaissances fondamentales leur octroyant une certaine maîtrise des concepts essentiels dans leur domaine.

Les enjeux des pratiques avancées en psychiatrie

Or, en psychiatrie, à l’heure actuelle, les soignants ne disposent pas des savoirs nécessaires à cette maîtrise. La formation initiale en IFSI, malgré les efforts des cadres formateurs, ne les prépare pas à la rencontre des personnes souffrantes, ne les autorise pas à donner du sens à la sémiologie psychiatrique. Elle n’est pas à la hauteur des défis que posent les pathologies psychiques, notamment en termes de lecture clinique. L’indigence des enseignements à notre discipline, quelques heures, conduit irrémédiablement à une perte des savoirs fondamentaux peu favorable au développement des pratiques avancées. Pour accompagner la réforme de 1992, créant un tronc commun des études d’infirmier et supprimant la formation spécifique à la psychiatrie, les législateur avaient prévu cette perte et recommandaient une formation de quinze jours pour consolider les savoirs des nouveaux professionnels. Malheureusement, peu d’établissements ont suivi cette recommandation. Plus encore, la réforme de 2009 a réduit de nouveau le nombre d’heures consacrées à notre spécialité (80 en lieu et place des 1372 avant 1992).

L’implication du GRIEPS autour des pratiques avancées

Dans ce contexte, comment pouvons-nous compenser ce manque et préparer les professionnels à s’inscrire dans le processus de développement des pratiques avancées infirmières en psychiatrie ? Plusieurs pistes s’offrent à nous : une préparation au master, un dispositif de formation gradué, des formations spécifiques, des dispositifs innovants s’appuyant sur les nouvelles technologies, etc. Le GRIEPS, conscient de ces enjeux, a travaillé son offre de formation en conséquence pour permettre aux professionnels de développer la spécialité et l’expertise. C’est, de notre point vu, indispensable que tous les soignants aient acquis des savoirs fondamentaux sur lesquels les infirmiers de pratiques avancées pourront  s’adosser pour se déployer.

Pour ne pas rater le rendez-vous qui nous est donné, nous développerons des pistes de professionnalisation dans un livre blanc que nous vous proposerons prochainement.

Retrouvez l’épisode 2 de notre série sur les pratiques avancées en psychiatrie !

Par Michel COMBRET

Toutes les actualités

Les autres actualités

29 mai 2020

Les interventions au domicile en psychiatrie (VAD et HAD)

Les interventions au domicile en psychiatrie (VAD et HAD)

« Habiter quelque part, c’est déjà s’habiter soi-même » Depuis plusieurs années, les projets d’amélioration du système de santé fr...

Lire la suite
18 mai 2020

E-learning : les chutes des personnes âgées

E-learning : les chutes des personnes âgées

Le GRIEPS vous propose une nouvelle formation pour comprendre, prévenir et évaluer les risques de chutes et de récidives chez les personnes âgée...

Lire la suite
18 mai 2020

Ce que cette crise sanitaire peut nous apprendre

Ce que cette crise sanitaire peut nous apprendre

Depuis le début des années 1990, plusieurs crises sanitaires majeures ont marqué les esprits ; celle que nous traversons aujourd’hui est la plus ...

Lire la suite
14 avril 2020

2020, Être infirmier(ère) en psychiatrie : un hymne à la créativité au service des médiations thérapeutiques et éducatives

2020, Être infirmier(ère) en psychiatrie : un hymne à la créativité au service des médiations thérapeutiques et éducatives

2020 a été déclarée « Année des Infirmières et des Sages-Femmes » par l’OMS. Dans son allocution, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeu...

Lire la suite
27 mars 2020

Vous êtes formidables ! Merci

Vous êtes formidables ! Merci

Face à cette grave crise sanitaire que traverse notre pays, nous tenons à vous rappeler que nous sommes à vos côtés. En cette année des infir...

Lire la suite
16 mars 2020

Coronavirus - Covid-19

Coronavirus - Covid-19

Face à la crise sanitaire exceptionnelle que nous connaissons actuellement, le GRIEPS ferme physiquement ses bureaux. Cependant, pour assurer la cont...

Lire la suite
10 mars 2020

La RSE est donc morte avant d’avoir vécu ? Décryptage

La RSE est donc morte avant d’avoir vécu ? Décryptage

Ces derniers mois les articles se succèdent et se ressemblent ! Le message : « la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), c’est dépass...

Lire la suite
10 mars 2020

La dépendance nosocomiale (Iatrogène)

La dépendance nosocomiale (Iatrogène)

La prise en soin des personnes âgées à l’hôpital est une priorité de santé publique, politique et économique ; les chiffres sont éloquents :...

Lire la suite
9 mars 2020

5 mn top du GRIEPS : Dénutrition

5 mn top du GRIEPS : Dénutrition

Le GRIEPS vous propose tous les mois une vidéo de 5 mn pour acquérir des connaissances essentielles sur l'un de nos thèmes d'expertise. Aujourd'hui...

Lire la suite
2 mars 2020

Décès de Sylvie Guillemin

Décès de Sylvie Guillemin

Le GRIEPS a appris avec une profonde tristesse le décès de notre collègue Sylvie GUILLEMIN.

Lire la suite
24 février 2020

Bienvenue Adrien Cinquin !

Bienvenue Adrien Cinquin !

L'équipe du GRIEPS a le plaisir de s'enrichir grâce à l'arrivée d'Adrien Cinquin.

Lire la suite
24 février 2020

Patients ou résidents « errants », enjeux entre libertés individuelles et sécurisation

Patients ou résidents « errants », enjeux entre libertés individuelles et sécurisation

Être « admis » en Unité Protégée aujourd’hui, dans un EHPAD, signifie qu’une personne souffre de troubles cognitifs associés à des « trou...

Lire la suite
18 février 2020

2020 : Du noir au blanc, puis à la couleur. La tenue de l'infirmière raconte l'histoire d'une profession

2020 : Du noir au blanc, puis à la couleur. La tenue de l'infirmière raconte l'histoire d'une profession

2020, année internationale du personnel infirmier et de la sage-femme, commence et nous incite à nous pencher sur l’évolution de ces métiers du ...

Lire la suite
12 février 2020

Conférence sur la recherche en soins

Conférence sur la recherche en soins

Jeudi 20 février se tiendra à Saint Rémy en Comté une Conférence sur la Recherche en soins. Jean-Marie Revillot y fera deux interventions

Lire la suite
12 février 2020

18e Congrès Soins somatiques et douleur en santé mentale

18e Congrès Soins somatiques et douleur en santé mentale

Les 9 et 10 juin prochains aura lieu à l'Institut Pasteur de Paris le 18e Congrès Soins Somatiques et Douleur en Santé Mentale.

Lire la suite