Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Actualités
27 février 2019

FEST : Formation En Situation de Travail

FEST : Formation En Situation de Travail

Suite à la loi « avenir professionnel » (5 septembre 2018), le plan de développement des compétences (1 janvier 2019) prévoit qu’il est désormais possible de réaliser des formations en situation de travail (FEST), en plus des formations en présentiel, ou en tout ou partie, à distance. L’expérimentation AFEST (Action de Formation En Situation de Travail (ANACT, 2018)) amène à penser ensemble formation et travail, sans pour autant confondre activité productive et activité constructive. Les réflexions engendrées par les expérimentations ouvrent le champ des possibles pour renouveler les pratiques formatives et développer de nouvelles offres. Dans l’ingénierie de la FEST, on retrouve les fonctions classiques de la formation (analyse des besoins, conception d’une action, mise en œuvre et évaluation) mais elles sont complexifiées par la prise en compte du travail réel tel que le nomment les ergonomes. Le but premier de la FEST est de soutenir l’apprentissage mais pas de produire.

L’AFEST a pour vocation de venir compléter la palette des formats de formations disponibles. Elle ne vise pas à concurrencer ou à se substituer à des supports de formation existants. Elle est l’occasion de revivifier l’intérêt de l’apprentissage au travail. Cela mérite un intérêt certain au regard de ce qui n’est pas investigué par la formation et des besoins en compétences existants et à venir, dans un contexte d’accélération des innovations techniques et organisationnelles au travail.

L’AFEST a pour vocation de venir compléter la palette des formats de formations disponibles. Elle ne vise pas à concurrencer ou à se substituer à des supports de formation existants. 

Les nombreuses expérimentations des AFEST ont fait ressortir chez les apprenants des points forts (réussite, valorisation, engagement professionnel) et des points faibles (difficultés à articuler des activités de travail, à répondre à des objectifs de certification).

Nous relevons trois points dominants en interaction dans le développement de la FEST.

  1. La formation en situation de travail requiert une ingénierie spécifique

Tout d’abord, il convient de s’assurer qu’il s’agit du meilleur format de formation en vue de l’acquisition d’une compétence. Puis il convient de nommer et qualifier les compétences visées par cet apprentissage et de s’assurer que les conditions de travail ont un potentiel formatif. Ensuite, le parcours de formation sera défini dans une logique progressive. Il s’articule autour de situation de travail aménagée à des fins didactiques et de séquence réflexive.

Il nécessite en amont et tout au long du parcours des temps de préparation, de suivi, d’organisation, de réflexivité à disséminer dans l’organisation du travail pour organiser les processus d’apprentissage.

  1. Un changement de paradigme est à engager pour le formateur

L’évolution législative ouvre donc de nouvelles opportunités aux formateurs pour s’immerger davantage dans les mondes professionnels pour en comprendre les complexités, les logiques de travail et développer le champ de pratiques formatives. Le formateur qui accompagne la FEST, outre un savoir explicatif qu’il peut transmettre, installe le cadre d’une réflexion avec les professionnels. La condition au développement d’une telle posture est la contrainte d’un cahier des charges trop fermé qui limiterait l’exploration du milieu professionnel. La FEST invite à explorer de manière créative le pouvoir formatif de l’alternance entre la pensée et l’action.

  1. La réflexivité avec la situation de travail est le deuxième pilier du dispositif FEST

La réflexivité n’est pas la remémoration d’expérience. Elle porte sur l’activité du sujet, sur sa manière de faire, de penser, de décider. Elle n’est pas une réflexion qui se contenterait de rationalisation ou de justification. Trois ingrédients de la réflexivité sont à prendre en compte :

  • la réflexivité facilitatrice d’apprentissages (passage de la réussite en actes à la réussite en pensée),
  • la réflexivité s’intéressant à la valeur (logiques de valorisation, de reconnaissance, de validation, d’argumentation),
  • la réflexivité existentielle (question du sens pour soi, de ce qui structure).

C’est pour le Grieps, organisme de formation, un encouragement à développer l’offre de manière à se positionner  non seulement sur une action de formation spécifique mais sur l’ensemble du processus de formation en intégrant les conditions de mise en place des AFEST, le repérage et l’analyse des situations de travail, la construction d’un accompagnement.

Repères bibliographiques :

  • Anact, 2018. Expérimentation AFEST. Action de Formation En Situation de Travail. Rapport final de l’expérimentation. https://www.anact.fr/experimentation-afest-action-de-formation-en-situation-de-travail.
  • Apprendre et se former en situation de travail, sous la direction de Patrick Mayen et Sarah Macler. Revue Education Permanente. N°216/2018-3.
  • Ministère du travail : loi « avenir professionnel » (5 septembre 2018), le plan de développement des compétences (1 janvier 2019).

Par Nadine ESNAULT

Toutes les actualités

Les autres actualités

29 mai 2020

Les interventions au domicile en psychiatrie (VAD et HAD)

Les interventions au domicile en psychiatrie (VAD et HAD)

« Habiter quelque part, c’est déjà s’habiter soi-même » Depuis plusieurs années, les projets d’amélioration du système de santé fr...

Lire la suite
18 mai 2020

E-learning : les chutes des personnes âgées

E-learning : les chutes des personnes âgées

Le GRIEPS vous propose une nouvelle formation pour comprendre, prévenir et évaluer les risques de chutes et de récidives chez les personnes âgée...

Lire la suite
18 mai 2020

Ce que cette crise sanitaire peut nous apprendre

Ce que cette crise sanitaire peut nous apprendre

Depuis le début des années 1990, plusieurs crises sanitaires majeures ont marqué les esprits ; celle que nous traversons aujourd’hui est la plus ...

Lire la suite
14 avril 2020

2020, Être infirmier(ère) en psychiatrie : un hymne à la créativité au service des médiations thérapeutiques et éducatives

2020, Être infirmier(ère) en psychiatrie : un hymne à la créativité au service des médiations thérapeutiques et éducatives

2020 a été déclarée « Année des Infirmières et des Sages-Femmes » par l’OMS. Dans son allocution, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeu...

Lire la suite
27 mars 2020

Vous êtes formidables ! Merci

Vous êtes formidables ! Merci

Face à cette grave crise sanitaire que traverse notre pays, nous tenons à vous rappeler que nous sommes à vos côtés. En cette année des infir...

Lire la suite
16 mars 2020

Coronavirus - Covid-19

Coronavirus - Covid-19

Face à la crise sanitaire exceptionnelle que nous connaissons actuellement, le GRIEPS ferme physiquement ses bureaux. Cependant, pour assurer la cont...

Lire la suite
10 mars 2020

La RSE est donc morte avant d’avoir vécu ? Décryptage

La RSE est donc morte avant d’avoir vécu ? Décryptage

Ces derniers mois les articles se succèdent et se ressemblent ! Le message : « la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), c’est dépass...

Lire la suite
10 mars 2020

La dépendance nosocomiale (Iatrogène)

La dépendance nosocomiale (Iatrogène)

La prise en soin des personnes âgées à l’hôpital est une priorité de santé publique, politique et économique ; les chiffres sont éloquents :...

Lire la suite
9 mars 2020

5 mn top du GRIEPS : Dénutrition

5 mn top du GRIEPS : Dénutrition

Le GRIEPS vous propose tous les mois une vidéo de 5 mn pour acquérir des connaissances essentielles sur l'un de nos thèmes d'expertise. Aujourd'hui...

Lire la suite
2 mars 2020

Décès de Sylvie Guillemin

Décès de Sylvie Guillemin

Le GRIEPS a appris avec une profonde tristesse le décès de notre collègue Sylvie GUILLEMIN.

Lire la suite
24 février 2020

Bienvenue Adrien Cinquin !

Bienvenue Adrien Cinquin !

L'équipe du GRIEPS a le plaisir de s'enrichir grâce à l'arrivée d'Adrien Cinquin.

Lire la suite
24 février 2020

Patients ou résidents « errants », enjeux entre libertés individuelles et sécurisation

Patients ou résidents « errants », enjeux entre libertés individuelles et sécurisation

Être « admis » en Unité Protégée aujourd’hui, dans un EHPAD, signifie qu’une personne souffre de troubles cognitifs associés à des « trou...

Lire la suite
18 février 2020

2020 : Du noir au blanc, puis à la couleur. La tenue de l'infirmière raconte l'histoire d'une profession

2020 : Du noir au blanc, puis à la couleur. La tenue de l'infirmière raconte l'histoire d'une profession

2020, année internationale du personnel infirmier et de la sage-femme, commence et nous incite à nous pencher sur l’évolution de ces métiers du ...

Lire la suite
12 février 2020

Conférence sur la recherche en soins

Conférence sur la recherche en soins

Jeudi 20 février se tiendra à Saint Rémy en Comté une Conférence sur la Recherche en soins. Jean-Marie Revillot y fera deux interventions

Lire la suite
12 février 2020

18e Congrès Soins somatiques et douleur en santé mentale

18e Congrès Soins somatiques et douleur en santé mentale

Les 9 et 10 juin prochains aura lieu à l'Institut Pasteur de Paris le 18e Congrès Soins Somatiques et Douleur en Santé Mentale.

Lire la suite