Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Actualités
8 juin 2022

Soins palliatifs et accompagnement à la fin de vie

Soins palliatifs et accompagnement à la fin de vie

• Les soins palliatifs figurent parmi les droits de la fin de la vie. Ils visent « à soulager la douleur, à apaiser la souffrance psychique, à sauvegarder la dignité de la personne malade et à soutenir son entourage ». • Les soins palliatifs sont insuffisamment connus de nos concitoyens comme étant « des soins actifs et continus pratiqués par une équipe interdisciplinaire en institution ou à domicile » qui contribuent à de meilleures conditions de vie et, dans certains cas, à une augmentation de la survie. • Parler de la fin de vie parce que cela touche une part très intime de chacun d’entre nous, nous amène à une approche éthique sur le sens de la vie, sur cette étape à franchir. C’est aussi lever des incompréhensions, briser le tabou de la mort. • Aborder ces questions, c'est mieux les anticiper pour être mieux accompagné le moment venu et mieux soigné dans le respect de ses souhaits. • L'enjeu du « plan national développement des soins palliatifs et accompagnement de la fin de vie 2021-2024 » est de poursuivre la dynamique et garantir à tous l’accès aux soins palliatifs et à l’accompagnement de la fin de vie, dans l’ensemble de nos territoires et dans tous les lieux de vie.

La prise en charge palliative et les conditions de la fin de vie

Le vieillissement de la population française, l’accroissement des maladies chroniques et de la polymorbidité, impactent directement la prise en charge palliative et les conditions de la fin de vie.

En France, il y a 600 000 décès par an[1]. 53% des décès surviennent à l'hôpital, 24% au domicile personnel et 13% en EHPAD/maisons de retraites[2] dans un contexte d'offre palliative encore hétérogène selon les territoires et encore trop clivée entre l'hôpital et l'ambulatoire.

En dépit des efforts engagés durant les quatre plans successivement conduits depuis 1999, trois tendances fortes persistent :

  1. Des obstacles culturels, sociétaux, au développement de la culture palliative. Un sondage CNSPFV-BVA portant sur des personnes de plus de 50 ans (février 2021), indique que :
  • Les connaissances sur l'existence des dispositifs de la loi de 2016 sont :
    • pour les directives anticipées : 48%,
    • pour la désignation de la personne de confiance : 72%,
    • pour la sédation profonde et continue jusqu'au décès : 53%.
  • Les connaissances sur les modalités d’application sont :
    • pour les directives anticipées : 30%,
    • pour la personne de confiance : 60%,
    • pour la sédation profonde et continue jusqu'au décès : 36%.

D’autre part 18% des français de plus de 50 ans seulement, disent avoir rédigé leurs directives anticipées[3] en 2021. Ils étaient 13% en 2019[4] ,11% en 2018[5] contre seulement 2,5% en 2010[6].

  1. L’augmentation des situations complexes en soins palliatifs liée à l'allongement des parcours de fin de vie, dans un contexte d'appropriation de la démarche palliative hétérogène (formations à développer, structures à mieux répartir sur les territoires).
  2. Le recours non-programmé aux urgences et considéré comme évitable. Il traduit des prises en charges trop tardives, non anticipées, l'absence de recours à des professionnels 24h/24, 7j/7, le manque de structures d'accueil adéquates[7].

C’est dans ce contexte qu’un nouveau plan national voit le jour.

LES OBJECTIFS DU PLAN NATIONAL 2021-2024

L’égalité d’accès aux soins palliatifs et l’anticipation pour les patients et les soignants sont au cœur des actions mobilisées.

Trois axes structurent sa feuille de route :

  • Favoriser l'appropriation des droits en faveur des personnes malades et des personnes en fin de vie.
  • Conforter l'expertise en soins palliatifs en développant la formation et en soutenant la recherche.
  • Définir des parcours de soins gradués et de proximité en développant l'offre de soins palliatifs, en renforçant la coordination avec la médecine de ville et en garantissant l'accès à l'expertise.

Dix mesures phares y sont associées :

  1. Renforcement des équipes palliatives existantes et financement de structures palliatives complémentaires, dont le soutien de la filière palliative en outre-mer.
  2. Structuration et financement des équipes d'appui et de coordination de la prise en charge palliative et de l'accompagnement des patients, développement des articulations ville-hôpital-médicosocial, dans le contexte des nouvelles configurations territoriales.
  3. Financement d'astreintes de soins palliatifs pour garantir la mise en place de dispositifs de permanence territoriale assurés par des médecins spécialisés en soins palliatifs et articulés avec les autres dispositifs (dont les astreintes gériatriques, maladies rares, etc.), généralisation du financement d'astreintes des infirmiers de nuit en EHPAD.
  4. Réalisation de campagnes d'information sur les soins palliatifs et la fin de vie et avec le relai notamment, du portail du CNSPFV[8] « Parlons fin de vie ».
  5. Développement de l'offre de formation en direction des professionnels libéraux, des personnels hospitaliers, des personnels des ESMS, dont EHPAD, des professionnels du secteur sanitaire privé, des personnels des structures et établissements sociaux.
  6. Développement de l'accès aux pratiques sédatives à visée palliative à domicile et accompagnement de la mise à disposition du Midazolam en officines de ville (informations en direction des professionnels et des aidants intervenant auprès de la personne malade).
  7. Renouvellement du CNSPFV autour de missions recentrées.
  8. Financement de postes d'assistants spécialistes « médecine palliative ».
  9. Financement de postes d'enseignants hospitalo-universitaires de médecine palliative.
  10. Financement de la plateforme nationale de recherche sur la fin de vie ainsi que d'années-recherche en soins palliatifs.

Un nouveau plan, un nouvel élan, de nouvelles demandes de soins au plus proche des besoins, de nouvelles compétences attendues pour les professionnels.

Et de nouvelles offres de formation pour vous et sur-mesure, en présentiel, à distance, en Formation en Situation de Travail (FEST)

SOINS PALLIATIFS ET FIN DE VIE

 


[1] INSEE, chiffres 2019.
[2] Données INSEE 2018, citées dans « Atlas des soins palliatifs et de la fin de vie », CNSPFV, 2ème édition, 2020.
[3] Au sens de l'art. L1111-11 à 12 CSP
[4] CNSPFV, Étude réalisée par l'Institut BVA auprès d'un échantillon de Français âgés de 50 ans et plus interrogés par téléphone du 29 avril au 7 mai 2019.
[5] CNSPFV, Sondage BVA, février 2018.
[6] « Étude INED parmi les personnes décédées en 2010 », Population et Sociétés, n°494, novembre 2012.
[7] « Les soins palliatifs et la fin de vie à domicile », rapport IGAS janvier 2017.
[8] Le centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (CNSPFV) a été créé en 2016 (décret n°2016-5 du 5 janvier 2016 modifié portant création du centre national des soins palliatifs et de la fin de vie) auprès du ministre chargé de la santé pour être le centre national de référence sur les thématiques des soins palliatifs et de la fin de vie. Il a pour missions d'améliorer les connaissances sur les soins palliatifs et de contribuer à diffuser les dispositifs créés par la loi en faveur des personnes malades et des personnes en fin de vie.

Par Nadine ESNAULT - Responsable du domaine Soins Palliatifs au GRIEPS

Toutes les actualités

Les autres actualités

19 septembre 2022

Nous vous préparons quelque chose d'ÉNORME !

Nous vous préparons quelque chose d'ÉNORME !

Oui ! C'est bien pour vous que nous préparons une ÉNORME surprise ! Réservez la date du 6 octobre 2022 dans vos agendas !

Lire la suite
8 septembre 2022

Parcours de compétences : l'éventail des possibles

Parcours de compétences : l'éventail des possibles

Avec la loi Avenir Professionnel, le développement de parcours de compétences professionnelles et la formation tout au long de la vie prennent encor...

Lire la suite
6 septembre 2022

Jeu et mémoire : accompagner la maladie d'Alzheimer autrement

Jeu et mémoire : accompagner la maladie d'Alzheimer autrement

La maladie d’Alzheimer est un trouble neurocognitif majeur qui touche plus de 1 million de personnes en France. Au-delà d’un challenge médical, ...

Lire la suite
31 août 2022

Bienvenue Mélanie Hamann

Bienvenue Mélanie Hamann

L'équipe du GRIEPS a le plaisir de s'enrichir d'une nouvelle formatrice permanente : Mélanie Hamann

Lire la suite
23 juin 2022

Recrutement experts (H/F) en Management secteur Grand Ouest

Recrutement experts (H/F) en Management secteur Grand Ouest

Le GRIEPS étend sa communauté d’experts ! Formateurs-consultants aguerris dans le champ du management, rejoignez-nous pour relever un nouveau dé...

Lire la suite
22 juin 2022

Compte-rendu des Journées Européennes de l'AFEDI

Compte-rendu des Journées Européennes de l'AFEDI

Les 28èmes Journées d'études européennes de l'AFEDI ont eu lieu les 10 et 11 mars 2022 à Beaune. Marie-Pierre HOMERIN, Présidente de l'AFEDI vou...

Lire la suite
21 juin 2022

AFEDI : Journée du secteur Nord-France-Belgique

AFEDI : Journée du secteur Nord-France-Belgique

Le GRIEPS et l'AFEDI sont partenaires pour l'organisation de la Journée du secteur Nord-France-Belgique.

Lire la suite
15 juin 2022

Semaine de la QVT : le GRIEPS est à vos côtés pour faire le point

Semaine de la QVT : le GRIEPS est à vos côtés pour faire le point

Après deux années de crise sanitaire, le secteur de la santé est fortement impacté en terme de Qualité de Vie au Travail (QVT). Les questions d...

Lire la suite
15 juin 2022

Techniques d’Activation de Conscience (TAC), du mouvement dans l'hypnose

Techniques d’Activation de Conscience (TAC), du mouvement dans l'hypnose

La pratique de l’hypnose ericksonienne a retrouvé une place légitime ces dernières années dans les parcours de soins, grâce aux études scienti...

Lire la suite
8 juin 2022

Le tutorat : un gage d’intégration des futurs et nouveaux professionnels

Le tutorat : un gage d’intégration des futurs et nouveaux professionnels

Notre questionnement s’articule autour de la question : En quoi un accompagnement tutorat de qualité participe à l’intégration professionnelle ...

Lire la suite
8 juin 2022

Serafin PH : impacts et enjeux

Serafin PH : impacts et enjeux

Depuis 2014, une réflexion et de multiples expérimentations ont été engagées pour reformer l’offre médicosociale du secteur du handicap adulte...

Lire la suite
18 mai 2022

Réingénierie des formations Aide-Soignant/Auxiliaire de Puériculture : Comment conduire ?

Réingénierie des formations Aide-Soignant/Auxiliaire de Puériculture : Comment conduire ?

Les formations Aide-Soignant/Auxiliaire de Puériculture rejoignent depuis juin 2021, les ingénieries de formation se référant au « modèle de la ...

Lire la suite
17 mai 2022

Droits des usagers en psychiatrie : kit Histoires de droits

Droits des usagers en psychiatrie : kit Histoires de droits

Notre partenaire Psycom a réactualisé entièrement son kit Histoires de droits, outil pédagogique très simple d'utilisation, en intégrant les der...

Lire la suite
5 mai 2022

Les vidéos des 7èmes RRSPsy sont disponibles !

Les vidéos des 7èmes RRSPsy sont disponibles !

Les 7èmes Rencontres pour la Recherche en Soins en Psychiatrie ont eu lieu en mars 2022. Co-organisées par Jean-Paul Lanquetin et le GRIEPS, elles ...

Lire la suite
3 mai 2022

Josette entre en institution… qu’en est-il de son Projet de Vie à présent ?

Josette entre en institution… qu’en est-il de son Projet de Vie à présent ?

Josette habite à St Nazaire, en Loire-Atlantique, dans un petit appartement. Elle est née en 1935. Elle a une fille et trois petits enfants. Josette...

Lire la suite