Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Inceste et climat incestuel : entendre, comprendre et accompagner

Relations de soins

N D

Comprendre et accompagner les personnes victimes d'inceste dans une démarche de reconstruction.

Clarifier les notions de violences sexuelles : la grande confusion

  • Le harcèlement, les abus, les violences, les agressions, les viols, la pédophilie : questions de vocabulaire.
  • Le concept de « consentement ».
  • L'injonction de « libérer la parole ».
  • La définition de l’intime.

Comprendre le concept d'inceste

  • L'inceste : du plus visible au plus pernicieux.
  • L'histoire de la notion d’inceste : vers une définition actuelle.
  • Les représentations sociales de l’inceste.
  • La reconnaissance dans le droit français.
  • Les chiffres de l’inceste en France.
  • Les différents types d’inceste et les systèmes familiaux incestueux.

S'approprier la notion de climat incestuel

La définition de l'incestuel.
Les représentations sociales de l’incestuel.
Les abus, les violences, l'emprise : dans l’ombre du narcissisme. 
Les confusions de soi et de l’autre, la confusion des langues, des générations, des sexes et refus de l’intimité.
L'enjeu : « vivre ensemble ou mourir ».

Connaître et comprendre les conséquences de l’inceste : théorie et vécu, témoignages

  • Le concept d’amnésie traumatique et de dissociation.
  • Le psychotraumatisme simple et le psychotraumatisme complexe.
  • Les conséquences identitaires : plus que se reconstruire, une identité à construire en-dehors du trauma et de l’agresseur/abuseur.
  • Les éléments de psychopathologie : angoisses, troubles du comportement, conduites à risque, idées suicidaires…
  • Les conséquences familiales : quand la parole émerge, risque de l’éclatement.
  • L'approche phénoménologique.

Savoir engager une démarche d'accompagnement thérapeutique

  • L'accompagnement thérapeutique.
  • La question de la plainte : une condition pour se construire ?
  • La difficulté des soins à l’hôpital.
  • L’intérêt des approches corporelles.
  • Les éléments de psychothérapie.
  • L'entraide, les soins communautaires : intérêt des pairs-aidants et proches-aidants, rôle pour la famille ?
  • La psychoéducation : pour les personnes victimes et pour leur entourage.
  • Les associations d’aide aux victimes.
  • Apports conceptuels et législatifs.
  • Récit de vie.
  • Témoignages.
  • Cas cliniques.
  • Analyse de pratiques professionnelles.

La formation est proposée par la SCIC « Force de vivre » qui développe cette approche au sein d'une maison ressource (département 78, ouverture officielle en janvier 2020, projet porté par l'association Fragments de Vie). La formation repose sur une collaboration entre un formateur psychologue et un pair-aidant. Il s'agit de mettre en avant la nécessaire collaboration entre la personne en difficulté et les professionnels, dans un rapport où l'expérience de vie et le parcours sont valorisés, au même titre que les connaissances et l'expérience du professionnel du soin. Le GRIEPS est fier de ce partenariat.

Cette formation est éligible au DPC

  • Orientation n°42 : Repérage de la maltraitance et de la violence et conduite à tenir.
  • Le GRIEPS est enregistré comme ODPC (n°1378)
  • En intra, ce thème pourra être déposé sur le site de l’ANDPC pour permettre aux professionnels concernés de satisfaire à leur obligation de DPC au titre des apports cognitifs. Compte tenu des nouvelles contraintes de l’ANDPC, nous pourrions être en mesure de vous proposer un numéro de programme DPC que trois mois après la contractualisation de cette offre.

Voir aussi

grieps_formation

Mise à jour le : 23/03/2020