Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Risques professionnels : programme de prévention et Document Unique

Management du travail et Qualité de Vie au Travail


Faire évoluer le Document Unique au sein de son institution.

Rappeler l’histoire de la protection des travailleurs en France

  • La médecine du travail.
  • Les CHSCT.
  • Le développement de leur rôle.

Appréhender le contexte réglementaire particulier de la prévention des risques professionnels

  • L’extension des normes de sécurité.
  • Les circulaires européennes.
  • Les textes et décrets applicables.

Repérer les responsabilités engagées : de l’erreur à la faute

  • La responsabilité de l’employeur.
  • La responsabilité de chaque salarié.
  • La mise en œuvre des diligences normales : recommandations des bonnes pratiques professionnelles.

Intégrer les risques professionnels dans la cartographie des risques

  • La politique de gestion des risques : une obligation hospitalière.
  • L’obligation de réaliser une cartographie des risques (Certification HAS et Compte Qualité).
  • L’intérêt d’utiliser une méthodologie commune.

Élaborer, mettre à jour le Document Unique

  • Le Document Unique et sa méthodologie :
    • la définition de l’unité de travail,
    • le recueil des risques à partir de grilles de risques sur les unités de travail,
    • l’utilisation de grilles selon les risques officiels : risques physiques, risques chimiques, risques biologiques, risques psychosociaux (liés aux interactions entre personnes et liés au organisations et aux rythmes de travail),
    • le recensement des actions de prévention et de réduction du risque,
    • les différents types de risques officiels.
  • La hiérarchisation et les critères officiels :
    • l’obligation de résultats et sa traduction dans le domaine de la santé,
    • le rappel des risques spécifiques aux hôpitaux,
    • le rôle fondamental du plan d’actions,
    • le rôle du CHSCT.
    • l'actualisation périodique,
    • l’actualisation en fonction de nouveaux risques : modification d’un poste de travail, ajout d’une activité…

 

La formation permet, non seulement de réduire les risques, mais aussi et surtout de les surveiller au fil des années (surveillance du risque résiduel). Elle s’appuie sur la grille homologuée de l’INRS couplée à une grille APR (Analyse Préliminaire des Risques), base de la cartographie générale d’un établissement de santé.

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • La satisfaction des participants à l’issue de la formation sera évaluée lors d’un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l’aide d’un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l’atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d’animation et la transférabilité des acquis.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d’action, préfiguration d’un plan d’amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d’impact...).

Mise à jour le : 14/02/2020