Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Santé sexuelle en oncologie : sensibilisation

Oncologie

N D

Sensibiliser les soignants à la prise en charge de la santé sexuelle en oncologie.

Intégrer les fondamentaux de l’oncosexologie

  • La santé sexuelle, la sexualité, la réponse sexuelle.
  • L’approche bio-psycho-environnementale intégrant le malade et le partenaire.
  • Les effets secondaires des traitements sur la santé sexuelle : chirurgie, chimiothérapie, hormonothérapie, radiothérapie.
  • Les données épidémiologiques.
  • Les notions de parcours de soin personnalisé et de pluridisciplinarité.

Être capable d’ouvrir le dialogue

  • Les tabous autour de la sexualité et la santé sexuelle.
  • Les aspects psychologiques : patient, couple…et cancer, ce tiers encombrant.
  • Les plaintes et les répercussions physiopathologiques.
  • Le temps de l’annonce, le temps des traitements, l’après-cancer, la récidive, en situation métastatique, en soins palliatifs.
  • Les mécanismes de défense patient/partenaire/soignant.
  • Les dysfonctions sexuelles masculines et féminines en lien avec le cancer.

Devenir un acteur proactif en santé sexuelle

  • Le partage d’une sémantique et d’un prérequis communs.
  • La raison, le moment et la manière de parler d’intimité affective et sexuelle.
  • La recherche de personne-ressources, les réseaux et les unités d’oncosexologie.
  • Apports théoriques et conceptuels.
  • Analyse réflexive et éthique de la pratique.
  • Ateliers simulés autour de cas cliniques.

Animée par une formatrice référente dans ce domaine d’expertise, précurseur en consultation d’oncosexualité, la formation propose un éclairage argumenté et illustré. Elle propose de devenir un acteur proactif en santé sexuelle.

Cette formation est éligible au DPC

  • Orientation n° 2 : Promotion de la santé sexuelle.
  • Le GRIEPS est enregistré comme ODPC (n°1378)
  • En intra, ce thème pourra être déposé sur le site de l’ANDPC pour permettre aux professionnels concernés de satisfaire à leur obligation de DPC au titre des apports cognitifs. Compte tenu des nouvelles contraintes de l’ANDPC, nous pourrions être en mesure de vous proposer un numéro de programme DPC que trois mois après la contractualisation de cette offre.

Cette formation s'appuie sur les recommandations et référentiels suivants

  • Référentiel de bonnes pratiques cliniques « Cancer, vie intime et santé sexuelle », AFSOS, mars 2019.
  • Plans cancer : 2009-2013 et 2014-2019.
  • Stratégie nationale de santé sexuelle 2017-2030.
  • Études Vican 2 et 5.
  • Recommandations OMS 2010, 2016.

Voir aussi

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • La satisfaction des participants à l’issue de la formation sera évaluée lors d’un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l’aide d’un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l’atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d’animation et la transférabilité des acquis.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d’action, préfiguration d’un plan d’amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d’impact...).

Mise à jour le : 19/03/2020