Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Urgence et crise en psychiatrie : savoir faire face



Faire face à des situations d’urgence ou de crise en psychiatrie et en santé mentale.

Comprendre les différents concepts qui entourent les notions d’urgence et de crise en psychiatrie

  • Les représentations de la maladie mentale.
  • La notion d’urgence psychiatrique.
  • Le cadre réglementaire et législatif.
  • L’urgence psychiatrique, l’urgence « réelle », l’urgence « mixte », l’urgence « ressentie ».
  • La crise psychique et ses conséquences : rupture de l’homéostasie psychique, effondrement des mécanismes d’adaptation, durcissement des mécanismes de défense, réminiscence de traumas anciens.
Reconnaître les situations d’urgences psychiatriques et les situations de crise
  • Les troubles psychopathologiques et leurs manifestations aigües : décompensation psychotique, prévention des passages à l’acte, patients sous l’emprise de substances psychoactives.
  • Les signes de décompensation clinique.
  • Les troubles présentés par le patient : analyse rapide de la situation clinique du patient, observation et évaluation infirmière.
Analyser et gérer les situations d’urgence et de crise en fonction de la trajectoire du patient
  • Les directives anticipées incitatrices en psychiatrie.
  • Le safety plan (CHU Montpellier).
  • La prise en charge du patient connu.
  • La prise en charge du patient lors d’une première venue.
  • La prise en charge du patient au domicile.
  • Le programme de soins ambulatoires.
Savoir communiquer avec le patient en crise
  • La priorisation des problèmes.
  • L’efficacité et l’influence de sa communication en fonction du contexte.
  • La crise : désamorçage, pacification, apaisement.
  • La gestion des interactions agressives.
  • La communication avec le sujet délirant ou potentiellement violent.
  • La gestion du stress.
  • L’attitude professionnelle face à un sujet insultant.
Gérer la situation d’urgence ou de crise en fonction du contexte ou des tiers présents
  • La gestion par l’infirmier de la crise en l’absence d’un médecin.
  • La place de la famille face à la crise de ses proches.
  • Le positionnement des tiers dans la relation avec le sujet en crise.
  • La gestion de l’urgence dans un environnement peu propice et potentiellement à risque.
  • L’utilisation des espaces : sécuriser, anticiper, coordonner les professionnels...
  • Le maintien du lien thérapeutique.
  • Les stratégies collectives.
  • Le briefing collectif pré-interventionnel.
  • Le débriefing collectif post-interventionnel.
  • Apports cognitifs.
  • Cas cliniques.
  • Expérimentation d’outils.
  • Analyse de pratiques professionnelles.

La formation envisage l’impact de la loi du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques (soins sans consentement, programme de soins ambulatoires). La compréhension des phénomènes « critiques » autour du soin d’urgence dans le domaine de la santé mentale peuvent être abordés dans des contextes très différents : intra ou extrahospitalier, HAD, structures médicosociales... en fonction de la demande.

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • La satisfaction des participants à l’issue de la formation sera évaluée lors d’un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l’aide d’un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l’atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d’animation et la transférabilité des acquis.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d’action, préfiguration d’un plan d’amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d’impact...).
8/10
Session 2019

Formation complète et instructive, donne des points de réflexion pour répondre au mieux au patient et de peut-être éviter un passage à l'acte.

Session 2019

Formation intéressante car sujet vaste à appréhender, bonne intéraction avec le groupe.

Posté 10/10/2019

Mise à jour le : 09/03/2020