PSYCHIATRIE ET SANTE MENTALE
psychiatrie

Directives Anticipées Psychiatriques

Compétences visées

Co-élaborer des Directives Anticipées en Psychiatrie entre un patient et un soignant au service de l’alliance thérapeutique.

Objectifs et contenus

Comprendre le contexte de la crise psychique 

  • La crise psychique :
    • les facteurs déclenchants : stresseurs sociaux, psychosociaux,
    • le stress, l’anxiété, l’angoisse,
    • les émotions associées,
    • la rupture de l’homéostasie,
    • l’effondrement des stratégies de coping (mécanismes d’adaptation),
    • le vécu de la crise chez le patient et chez le soignant.
  • La symptomatologie et les troubles psychopathologiques :
    • les troubles anxieux : exemples de la crise post-traumatique et de l’attaque de panique,
    • les troubles psychotiques : exemples de  la crise délirante et du refus de soin,
    • les troubles de l’humeur : exemple de la crise suicidaire,
    • l’agressivité,
    • l’abolition du discernement et les critères de décompensation (DSM 5).

Connaître le contexte sociohistorique de la mise en place des Directives Anticipées en Psychiatrie (ou Plan de Crise Conjoint)

  • La question du rétablissement et de la décision partagée dans les soins psychiques :
    • le patient, expert de ses troubles,
    • la vulnérabilité et le discernement,
    • le rétablissement et l’empowerment,
    • les pair-aidants, les médiateurs de santé pairs,
    • le partenariat avec le patient : alliance et accordage,
    • l’autodétermination partagée,
    • le consentement donné aux soins psychiques,
    • la personne de confiance et les personnes ressources.
  • L’état des lieux des pratiques :
    • la psychiatrie communautaire et l’inclusion sociale des personnes souffrant de troubles psychiques,
    • la législation et le droit des patients-citoyens,
    • les mesures anticipées en psychiatrie,
    • les Directives Anticipées en psychiatrie en France (A. Tinland),
    • le Plan de Crise Conjoint en Suisse : exemple du Canton de Vaud (P. Ferrari),
    • les livrets « Mon GPS » de PSYCOM : pour adultes, adolescents/jeunes adultes, parents,
    • le Safety Plan : risque suicidaire (CHU Montpellier),
    • le plan de prévention partagé (HAS, France).

Formaliser des Directives Anticipées en Psychiatrie (ou Plan de Crise Conjoint)

  • Les préalables : bilan de situation partagé avec le patient, éducation thérapeutique, psychoéducation (insight), réhabilitation psychosociale.
  • Le partage de l’intersubjectivité entre le patient et le soignant (Habermas).
  • Les questions et les problématiques incontournables : organisation des soins et soutien.
  • L’élaboration d’une fiche-projet : Individualisée, Mesurable, Adaptée, Réaliste et Temporalisée.
  • Les intérêts et les limites de l’outil.

Évaluer l’impact des Directives Anticipées en psychiatrie sur la gestion d’une crise psychique 

  • La pertinence de l’intervention soignante.
  • La recherche du consentement.
  • La sécurisation du parcours de soin.
  • Les stratégies pour faire face.
  • L’appui sur les ressources de la personne avec et malgré les troubles.
  • L’alliance thérapeutique au long cours.
  • L’utilisation du réseau.
  • La place des aidants et des pairs-aidants.
  • La protection de la vulnérabilité psychique.

Méthodes

  • Apports cliniques et cognitifs.
  • Analyse de Pratiques Professionnelles.
  • Cas cliniques.
  • Élaboration d’outils.

Personnes concernées

Tout professionnel de santé exerçant en psychiatrie.

Valeur ajoutée de la formation

Cette formation s’inscrit dans le développement de la relation partenariale avec les patients souffrant de troubles psychiques. Elle est construite afin que les participants puissent transférer rapidement les contenus formatifs dans leur pratique professionnelle. Elle s’appuie sur les dernières avancées en matière de démocratie de la santé et de psychiatrie communautaire. En inter, cette formation est animée par une professionnelle reconnue pour ses travaux sur les Directives Anticipées Psychiatriques.

Pré-requis

Aucun

Dispositif d'évaluation

L’ÉVALUATION SERA RÉALISÉE À L’AIDE DES CRITÈRES SUIVANTS :
  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances seront évalués en début et en fin de formation par l’intermédiaire d’un outil proposé par le formateur (quiz de connaissances, questionnaire, exercice de reformulation, mise en situation…).
  • La satisfaction des participants à l’issue de la formation sera évaluée lors d’un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l’aide d’un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l’atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d’animation et la qualité globale de l’intervention.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d’action, préfiguration d’un plan d’amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d’impact…).

Ce qu'ils en disent

9/10
Session 2023

Formation très intéressante, qui devrait être davantage présentée dans les établissements de santé !

Posté le
4 janvier 2024
mise à jour le :
20 février 2024

FORMATION INTER & INTRA

Référence

ECSPS08L


Durée

2 jours


Tarif

730€ net de taxe


NOS SESSIONS

RÉFÉRENT PÉDAGOGIQUE

QUENUM Yvonne

Formations qui peuvent vous intéresser

Droits des mineurs en psychiatrie

Identifier les évolutions du droit des mineurs en psychiatrie pour adapter les pratiques professionnelles respectueuses des lois et règlements.

1 jour

Droits et psychiatrie : impliquer l’usager avec « Histoire de Droits »

Maîtriser et appliquer les droits des patients en psychiatrie et en santé mentale.

Présentiel

2 jours + 3h45 (e-learning)

Droits des patients, droits des usagers

Identifier l’évolution des droits du patient et réfléchir à des pratiques respectueuses de ces droits.

2 jours

Directives anticipées : garantir la volonté du malade

Rédiger des directives anticipées.

2 jours