Skip to content

Nouveauté HORS CATALOGUE Patient traceur : une méthode innovante pour votre démarche qualité

16 avril 2014
Nouveauté HORS CATALOGUE Patient traceur : une méthode innovante pour votre démarche qualité

La méthode du patient traceur permet une étude approfondie des étapes de la prise en charge des patients hospitalisés. Son principe : l’analyse de « cas traceur » est un bon indicateur de la qualité générale des soins et de l’efficacité du système qui les dispense.

La méthode du patient traceur est utilisée en 2 circonstances :

  • Par les experts visiteurs de la HAS, durant la visite de certification. Il s’agit d’une nouvelle méthode d’investigation dans le cadre de la 4ème itération de la procédure de certification.
  • Comme méthode d’évaluation et d’ajustement des orientations qualité et sécurité dans une institution. Elle vient compléter la « boîte à outils » des méthodes utilisées par les institutions pour améliorer la qualité et la sécurité des soins.

La méthode du patient traceur s’appuie sur 3 étapes distinctes :

  • La première étape consiste à sélectionner des patients. Cette sélection est basée sur l’analyse du profil de risques de l’établissement : thème, secteur, unité, activité, population… il s’agit la plupart du temps de situation clinique complexe pour laquelle le patient est proche de la sortie. Il convient ensuite de déterminer un objectif cohérent avec l’analyse qui sera effectuée.
  • La seconde étape consiste en la réalisation à proprement parler de la méthode du patient traceur. L’équipe concernée par la prise en charge est invitée à présenter la situation à partir du dossier : étape des soins, points critiques (reprenant les thèmes prioritaires de la HAS : continuité des soins, médicaments…). Il s’ensuit un entretien avec le patient ou sa famille concernant des thèmes comme le respect de l’intimité, les informations reçues, la prise en charge de la douleur, les conseils donnés par les équipes comme par exemple, l’observance des traitements ou des effets secondaires de ceux-ci. Cette étape dure habituellement 2 heures et doit permettre d’aboutir sur des constats qu’il conviendra d’étayer lors d’une dernière et 3ème étape.
  • Cette dernière étape correspond à la consolidation ou la validation des constats effectués durant le parcours. Cette validation repose :
    • soit sur la réalisation de parcours similaires,
    • soit par des audits de processus (identité, prise en charge médicamenteuse, prise en charge de la douleur),
    • ou encore par le relevé de ce que l’on nomme des traceurs systèmes qui correspondent par exemple à des suivis d’évènements indésirables.

Il est important de noter que ces 3 façons de consolider les constats peuvent se cumuler.

Cette démarche du patient traceur permet de porter un regard critique sur la façon dont le patient a été pris en charge en impliquant les équipes médicales et soignantes ainsi que le patient lui-même. Ce regard critique permet de mettre en évidence les pratiques exemplaires et celles à améliorer.

Le GRIEPS et ses intervenants experts vous proposent de consulter notre nouvelle offre : Patient traceur et audit de processus.

Articles susceptibles de vous intéresser

13 mai 2024

Éviter les Chutes, préserver l’autonomie : le Référent Chute et sa quête de sécurité

23 avril 2024

Le nouveau catalogue 2025 est disponible !

02 avril 2024

Hommage à Cécile Boisvert, pionnière en Sciences Infirmières en France

Demande de catalogue

Les champs précédé d’un * sont obligatoires