Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Administration du médicament : collaboration de l'aide-soignant

Prévention des risques liés au domaine de la santé


Distribuer les médicaments et aider à l'administration en toute sécurité pour les patients et les professionnels.

Situer le cadre réglementaire de cette pratique

  • Le cadre réglementaire de l’administration des médicaments non injectables : article R4311-5 du décret n°2004-802 du 29 juillet 2004 inscrit au code de la santé publique, référentiel de formation de l’arrêté du 22 octobre 2005 relatif au diplôme professionnel d’aide-soignant.
  • Les notions de collaboration IDE/AS et les responsabilités liées à cette relation professionnelle.

Actualiser les connaissances de base en pharmacologie

  • Les notions de pharmacologie : principales familles de médicaments utilisés et leurs indications (anticoagulants, antidépresseurs, antalgiques...).
  • Les différentes formes galéniques, les voies et modes d’administration : médicaments per-os, voie digestive…

Identifier les principaux risques liés aux thérapeutiques médicamenteuses

  • Les signes d’alerte et les conduites à tenir : signes hémorragiques, sédation, hypotension artérielle…

Identifier les règles à respecter dans l’administration des médicaments

  • La sécurité, les horaires, les difficultés de déglutition et le broyage, le mode d’administration, l’identité.

Initier une réflexion sur l’autonomie du résident dans la gestion de son traitement

  • Le lien avec le diagnostic infirmier : gestion efficace de son traitement.
  • Les notions d’observance du traitement et/ou du régime.
  • L’information et l’éducation du patient/résident.

Élargir la réflexion sur les autres risques liés à la polymédication chez les personnes âgées et les alternatives non-médicamenteuses

  • La iatrogénie médicamenteuse, l’insuffisance médicamenteuse et l’automédication.
  • Les alternatives non-médicamenteuses : rompre le réflexe « un symptôme/une demande de traitement », les règles hygiéno-diététiques pour lutter contre l’insomnie, la constipation, la dénutrition ou le surpoids, l’adaptation du cadre environnemental et des rythmes et mode de vie.

 

  • Apports cognitifs interactifs.
  • Partages d'expériences.
  • Analyse réflexive.

Cette formation s'appuie sur des situations réelles du terrain. En plus de rappeler la législation et les responsabilités de chaque acteur, elle sensibilise sur le rôle central de l'aide-soignant auprès du résident notamment, dans le milieu médicosocial.   

L’évaluation sera réalisée à l’aide des critères suivants :

  • Les attentes des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • Les acquis / les connaissances des participants seront recueillies par le formateur lors du lancement de la formation et confrontées aux objectifs de formation.
  • La satisfaction des participants à l’issue de la formation sera évaluée lors d’un tour de table, le cas échéant en présence du commanditaire de la formation, et à l’aide d’un questionnaire individuel « à chaud » portant sur l’atteinte des objectifs, le programme de formation, les méthodes d’animation et la transférabilité des acquis.
  • A distance de la formation : il appartiendra aux stagiaires d’analyser les effets de la formation sur les pratiques individuelles et collectives de travail , notamment lors de leur entretien professionnel. Des outils pourront être suggérés pendant la formation (plans d’action, préfiguration d’un plan d’amélioration des pratiques individuelles et collectives, grille de suivi personnalisé de mesure d’impact...).

Mise à jour le : 04/03/2021