Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Relation dans les soins psychiques en oncologie

Relations de soins

N D

Développer et enrichir une relation dans les soins psychiques avec le patient atteint de cancer et son entourage.

Comprendre les dynamiques psychologiques en jeu dans la confrontation au cancer et la traversée des traitements 

  • La représentation de la maladie : dimension historique, anthropologique et culturelle.
  • Le processus d’ajustement psychologique à la maladie.
  • La psychopathologie et le cancer : troubles émotionnels, troubles anxieux et dépressifs, accès aux soins, décompensations psychopathologiques des malades et/ou des proches.

Identifier le parcours et la relation de soins psychiques en cancérologie 

  • L’organisation des soins psychologiques et les relations interprofessionnelles. 
  • Les soins de support : particularités des soins psycho-socio-oncologiques.
  • La coordination, l’interdisciplinarité et le travail en réseau.

Adapter les dimensions communicationnelle et psychologique aux différents temps de la maladie pour le malade et son entourage

  • Les fondamentaux de la relation d’aide et l’adaptation des soins psychologiques à chaque temps du parcours de soins : 
    • l’attente des résultats, les examens : dimension anxiogène,
    • l’annonce du diagnostic : interaction singulière, impact traumatique de l'annonce, 
    • le temps des traitements : chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie, traitements complémentaires et des effets secondaires (mutilation, douleurs, fatigue...).
  • L’ajustement de sa posture communicationnelle verbale et non-verbale avec le patient et son entourage.
  • Les enjeux de l'accompagnement psychologique, les effets thérapeutiques de la parole et de l’écoute.
  • Les dysfonctionnements de la communication (décalages, déphasages) et réajustements.
Développer la dimension éthique et psychique du soin en cancérologie 
  • Les mécanismes de défense des soignants, des patients et des proches.
  • La souffrance dans la relation de soins aux patients atteints de cancer et à leur entourage. 
  • La charge émotionnelle de la relation de soins psychologiques.
  • Les processus transférentiels et contre transférentiels : question de l'angoisse.
  • Les réflexions éthiques. 
  • La prévention de l’usure professionnelle des soignants travaillant en cancérologie. 
Définir les aspects spécifiques de la relation soignant/malade en cancérologie et adapter sa prise en charge psychologique
  • Les spécificités de la relation et de la prise en charge psychologique de la chronicité du cancer.
  • La prise en charge psychologique de la fin de vie : contextes et particularités de la fin de vie. 
  • La clinique de la perte et du deuil, les manifestations psychopathologiques du deuil : deuil compliqué, deuil anticipé...
  • Les conséquences psychologiques de la rémission, de la guérison et de la reconstruction.
  • Les aspects psychologiques de l’après cancer.
  • La réhabilitation psychosociale.
  • Les effets sur l’entourage, place des proches dans l'institution.
Développer ses capacités à communiquer les enjeux psychoaffectifs de la maladie cancéreuse 
  • Les pertes, les renoncements et les réaménagements psychoaffectifs : modifications de l'image du corps, troubles de l'identité corporelle et sociale.
  • Le couple, la sexualité et le cancer. 
  • L’accompagnement relationnel et communicationnel des enfants et des adolescents de parent malade, le soutien à la parentalité.
  • Analyse réflexive, participative et interactive.
  • Mise en situations à partir de cas cliniques, jeux de rôles, photolangage.
  • Ateliers expérientiels.

La formation s’appuie sur la réflexion et l’analyse des participants de situations vécues. Elle vise des réajustements relationnels et communicationnels spécifiques pour l’optimisation des soins psychiques en oncologie.

DPC

Cette formation est éligible au DPC (orientation nationale 18).

Voir aussi :