Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Souffrance psychique

Prévention des risques liés au domaine de la santé


Reconnaître la souffrance psychique, la prendre en compte et apaiser le patient.

Différencier douleur et souffrance

  • Les notions de douleur et de souffrance.
  • La douleur et ses composantes : sensorielle, affective, cognitivocomportementale.
  • La dimension psychologique de la douleur.
  • Les manifestations de souffrance psychique : dans le rapport à soi-même, aux autres, aux soins...
Identifier une approche sociologique de la souffrance psychique
  • Le bien-être et le mal-être.
  • Les conséquences sociétales du mal-être : crise sociale, perte des valeurs et repères familiaux, précarité et chômage...
Repérer l’expression de la souffrance psychique
  • Les troubles alimentaires et les addictions.
  • Les conduites suicidaires.
  • La violence sociale.
Identifier une approche psychopathologique de la souffrance psychique
  • La psychose, l’isolement, la dissociation, l’automutilation.
  • Les addictions et la détresse affective.
  • Les troubles bipolaires, la détresse de vivre.
  • Les névroses, l’angoisse, la somatisation, les rituels et l’épuisement.
  • La souffrance de la personne âgée, le syndrome de glissement et le risque suicidaire.
  • La souffrance des adolescents, la rupture sociale, les états-limites, l’acte suicidaire.
Soulager la souffrance et évaluer son impact
  • Le temps de l’évaluation de la souffrance.
  • L’anamnèse de la souffrance.
  • La demande du patient.
  • L'observations du patient : signes physiques (traits du visage, poids, position du corps, automutilation…), signes psychologiques (addictions, épuisement, isolement, retrait...).
  • Le temps de la rencontre et de l’entretien.
  • Le temps du travail interdisciplinaire : consultation collégiale, confrontation des points de vue, place du patient.
  • Le temps des soins : traitements chimiothérapiques et leur surveillance, techniques cognitivocomportementales, approches psychocorporelles.
  • La fonction contenante de l’équipe.
  • Les critères et les indicateurs identifiant l’impact du soin psychique sur la souffrance du malade.

Cette formation s’inscrit dans le champ des pratiques avancées.