Skip to content

L’AVC : une urgence absolue

26 octobre 2011
L’AVC : une urgence absolue
  • 150 000 personnes sont touchées par an, 1/4 de ces personnes a moins de 65 ans,
  • L’Accident Vasculaire Cérébral (AVC), occasionne 30 000 décès par an et constitue la 2e cause de mortalité chez les femmes et la 3e cause de mortalité chez les hommes,
  • L’AVC représente également la 1ere cause de handicap acquis de l’adulte.

Il est devenu urgent que tous (patients, proches, professionnels) se mobilisent pour éviter des décès ou un handicap majeur.

Le poids financier de l’AVC est par ailleurs considérable : les dépenses sanitaires et médico-sociales annuelles liées à l’Accident Vasculaire Cérébral sont estimées à 8,4 milliards d’euros.

Le slogan « AVC = Agir Vite pour le Cerveau » proposé par la Société Française Neuro-Vasculaire (SFNV) rappelle que chaque minute compte pour :

  • Reconnaître les signes : paralysie d’un bras ou d’une jambe, troubles de la vue d’un oeil, troubles de la parole, troubles de l’équilibre, maux de tête soudains et violents,
  • Bénéficier de soins adaptés et donc minimiser les séquelles : appel immédiat du 15 face à l’un de ces signes.

La Journée Mondiale de l’Accident Vasculaire Cérébral, le 29 octobre, a pour but de sensibiliser la population à cette grande cause de santé publique.

En effet, l’AVC est accessible à la prévention. Ses facteurs de risque sont bien connus et il est possible d’agir sur eux : l’hypercholestérolémie, le diabète, le tabagisme, l’hypertension, l’alcoolisme…

Réduire la fréquence et la gravité des Accidents Vasculaires Cérébraux est l’objectif du plan AVC 2010-2014 avec 4 priorités :

  • Améliorer la prévention et l’information de la population avant, pendant et après l’AVC,
  • Mettre en oeuvre des filières de prise en charge et les systèmes d’information adaptés,
  • Assurer l’information, la formation et la réflexion des professionnels,
  • Promouvoir la recherche et veiller aux équilibres démographiques.

Sur chacun de ces 4 axes, le rôle des professionnels de santé est primordial, que ce soit dans l’information, l’accompagnement, la prise en charge, l’éducation du patient ou l’organisation des réseaux.

La formation continue des professionnels de santé constitue l’un des moyens pour ces professionnels de devenir des acteurs de santé à part entière pour cette pathologie, tant dans la phase aigüe que dans l’après Accident Vasculaire Cérébral.

Au-delà de la connaissance de la pathologie (facteurs de risques, prévention, prise en charge…), la formation continue permet de développer des pratiques professionnelles et des compétences relationnelles qui vont contribuer à diminuer l’apparition ou l’impact de l’Accident Vasculaire Cérébral.

Depuis de nombreuses années, le GRIEPS propose des formations continues sur Prendre en charge un patient ayant un AVC reposant sur l’expertise et l’expérience de professionnels et a élargi récemment ses interventions afin de prendre en compte la nécessité d’éduquer le patient suite à un Accident Vasculaire Cérébral (AVC).

Articles susceptibles de vous intéresser

13 mai 2024

Éviter les Chutes, préserver l’autonomie : le Référent Chute et sa quête de sécurité

23 avril 2024

Le nouveau catalogue 2025 est disponible !

02 avril 2024

Hommage à Cécile Boisvert, pionnière en Sciences Infirmières en France

Demande de catalogue

Les champs précédé d’un * sont obligatoires