Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Chemin clinique en ambulatoire



Acquérir les compétences nécessaires pour construire un chemin clinique en ambulatoire.

Présenter le chemin clinique, ses enjeux, ses conditions de réussite

  • Les finalités et les enjeux.
  • La méthodologie de construction.
  • Les conditions de réussite.
  • Les réalisations en chirurgie ambulatoire.
Recenser les recommandations de bonnes pratiques et les supports de la prise en charge
  • Le dossier patient : feuille de route de la chirurgie ambulatoire incluant l’appel de la veille et l’aptitude à la rue.
  • Les procédures, protocoles d’interventions et ordonnances.
  • Le livret d’information du patient.
  • Le choix des recommandations de bonnes pratiques.
Réaliser l’analyse systémique des processus en jeu dans le parcours étudié
  • L’analyse systémique des processus « cœur de métier » en jeu dans la prise en charge sélectionnée et sa représentation.
  • Les différences entre processus, procédures et protocoles.
  • L’articulation entre les processus priorisés et les protocoles ou procédures utilisés au quotidien.
Définir et prioriser les objectifs et les indicateurs
  • La formulation des objectifs centrés sur le patient et ses proches.
  • La formulation des indicateurs « cœur de métier » cliniques, organisationnels, économiques.
Analyser les pratiques et ajuster le parcours
  • Le parcours des patients tel que décliné dans les dossiers.
  • La prise en compte des interfaces entre les secteurs, de la collaboration interprofessionnelle et interdisciplinaire tout au long de la prise en charge.
  • Les points forts et d’amélioration.
  • Le tableau synoptique des activités de soins réalisées et réajustées à partir de l’analyse systémique de processus.
  • L’alignement des activités avec les premières modifications repérées.
  • L’articulation avec les outils utilisés au quotidien dont le DPI.
  • Le plan de communication sur le transfert des nouvelles pratiques.
  • L’évaluation et l’analyse des variations « anormales », des indicateurs de suivi.

La formation est étayée par une prise en charge ambulatoire, « fil rouge » des apports méthodologiques. Exemples : patients atteints d’hernie inguinale, de cataracte, de prostatectomie, devant subir une IVG chirurgicale…