Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Chemin clinique en ambulatoire


D

Acquérir les compétences nécessaires pour construire un chemin clinique en ambulatoire.

Présenter le chemin clinique, ses enjeux, ses conditions de réussite

  • Les finalités et les enjeux.
  • La méthodologie de construction.
  • Les conditions de réussite.
  • Les réalisations en chirurgie ambulatoire.
Recenser les recommandations de bonnes pratiques et les supports de la prise en charge
  • Le dossier patient : feuille de route de la chirurgie ambulatoire incluant l’appel de la veille et l’aptitude à la rue.
  • Les procédures, protocoles d’interventions et ordonnances.
  • Le livret d’information du patient.
  • Le choix des recommandations de bonnes pratiques.
Réaliser l’analyse systémique des processus en jeu dans le parcours étudié
  • L’analyse systémique des processus « cœur de métier » en jeu dans la prise en charge sélectionnée et sa représentation.
  • Les différences entre processus, procédures et protocoles.
  • L’articulation entre les processus priorisés et les protocoles ou procédures utilisés au quotidien.
Définir et prioriser les objectifs et les indicateurs
  • La formulation des objectifs centrés sur le patient et ses proches.
  • La formulation des indicateurs « cœur de métier » cliniques, organisationnels, économiques.
Analyser les pratiques et ajuster le parcours
  • Le parcours des patients tel que décliné dans les dossiers.
  • La prise en compte des interfaces entre les secteurs, de la collaboration interprofessionnelle et interdisciplinaire tout au long de la prise en charge.
  • Les points forts et d’amélioration.
  • Le tableau synoptique des activités de soins réalisées et réajustées à partir de l’analyse systémique de processus.
  • L’alignement des activités avec les premières modifications repérées.
  • L’articulation avec les outils utilisés au quotidien dont le DPI.
  • Le plan de communication sur le transfert des nouvelles pratiques.
  • L’évaluation et l’analyse des variations « anormales », des indicateurs de suivi.

La formation est étayée par une prise en charge ambulatoire, « fil rouge » des apports méthodologiques. Exemples : patients atteints d’hernie inguinale, de cataracte, de prostatectomie, devant subir une IVG chirurgicale…

Cette formation est éligible au DPC uniquement s'il y a réalisation d'un chemin clinique en conditions réelles au cours de la session
  • Orientation n° 14 : Evaluation et amélioration de la pertinence des parcours (dont les parcours pertinence HAS : BPCO, IRC, IC, maladies coronariennes stables, obésité, diabète, AVC, Parkinson)
  • Le GRIEPS est enregistré comme ODPC (n°1378)
  • En intra, ce thème pourra être déposé sur le site de l’ANDPC pour permettre aux professionnels concernés de satisfaire à leur obligation de DPC au titre des apports cognitifs. Compte tenu des nouvelles contraintes de l’ANDPC, nous pourrions être en mesure de vous proposer un numéro de programme DPC que trois mois après la contractualisation de cette offre.
Voir aussi