Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Neurosciences cognitives pour innover en formation



Réorganiser les pratiques pédagogiques à la lumière de la neuroéducation.

Utiliser les conseils des neurosciences cognitives pour développer des formations plus motivantes et plus apprenantes 

  • Les repères pour concevoir et animer un cours apprenant.
  • L'invitation à construire des outils, des méthodes pratiques pour dynamiser l'apprentissage.
  • Les outils et les méthodes pratiques pour dynamiser l’apprentissage.

Construire des représentations ajustées aux recherches d’aujourd’hu​i

  • L'identification des neuromythes persistants.
  • Les familles de mémoires : leurs interactions.
  • La plasticité cérébrale : organisation des connaissances et élagage synaptique.
  • La distinction entre savoir, comprendre,  être familier de…
  • L’oubli : courbe l’oubli et de la rétention (Ebbinghaus), stratégies reconnues efficaces contre l’oubli.

Identifier les 4 piliers de l’apprentissage vus par les neurosciences cognitives​

  • L’attention : équilibre attentionnel, contrôle exécutif, outils pour l’attention.
  • L’engagement actif :
    • le cours apprenant en 5 temps,
    • les outils d’organisation des connaissances : cartes mentales, conceptuelles, schémas structurants,
    • les outils de rétention mnésique : indices et traces mémorielles,
    • les méthodes dynamiques : situations-problèmes, approches par projet… 
  • Le retour sur information : réussites, maladresses dans la construction des habiletés et erreurs.
  • L'évaluation au service des apprentissages :
    • l'évaluation proche et ciblée,
    • l'évaluation intégrée,
    • les rétroactions directives et en mode coaching,
    • l'évaluation par les pairs à partir des critères, indicateurs et défis individuels.
  • L'analyse de la nature des erreurs pour une remédiation ciblée.
  • La consolidation : 
    • la théorie des répétitions espacées,
    • le multitesting sur les essentiels,
    • la pédagogie intégrative autour des situations authentiques complexes,
    • l’importance des pauses neuronales (en cours), de la métaréflexion, métacognition et du sommeil.

User des émotions positives au service de la performance​

  • La mise en condition de la confiance en soi : conditions favorables à l’évaluation et notion de défis personnels.
  • Les conditions de l’engagement dans la tâche (Viau).
  • Le renforcement de la motivation intrinsèque et l'utilisation de la motivation extrinsèque à bon escient.
  • La réalisation des feedbacks proches et ciblés.
  • La construction d'un effet de sens sur la tâche.
  • La réalisation des remédiations en mode coaching et/ou directives.
  • Les 4 piliers de l'apprentissage vus par les neurosciences cognitives.

Utiliser les méthodes qui aident les étudiants à mémoriser et à transférer dans l’action 

  • La construction du logigramme d'un cours apprenant.
  • La façon explicite d'enseigner.
  • La création des fiches de mémorisation active, les cartes conceptuelles, l'utilisation des logiciels de mémorisation active.
  • La planification de l’entremêlement des apprentissages.
  • L'utilisation du multitesting comme moyen d’apprentissage.
  • L'apprentissage procédural, la méthode Bal– a–vis-X et la méthode PIM : Perception, Intention, Manière de faire (J.P Lachaux).

Aider les étudiants à renforcer leurs stratégies cognitives 

  • La sollicitation des 6 stratégies cognitives : 
    • la répétition : oui, mais comment ? 
    • l'élaboration : faire des liens, faire dire,
    • l'organisation discrimination : métaphore et raisonnement analogique.
  • La sollicitation de la métacognition : 
    • l’autoévaluation : autoconstruction des critères et évaluation participative, 
    • l’autorégulation : projection d’intention,
    • l’autocontrôle : indicateurs de développement professionnel.

  • Analyse de l’existant : des travaux et évaluations d’étudiants, des fonctionnements, des pratiques de formateurs.
  • Construction de séquences pédagogiques apprenantes.
  • Ajustement des thèmes selon les besoins des participants.

Cette formation donne des repères pour questionner les logiques d’enseignement. Elle se veut constructive. Chacun repart avec des clés pour réorganiser une logique de cours, une logique d’UE… Cette formation peut donner lieu à une nouvelle conception des modalités d’enseignement à défendre dans un projet pédagogique. 

Prérequis : Maîtriser les bases de la pédagogie.

Voir aussi :

10/10
Session 2019

Formation riche et apprenante, directement utilisable dans la pratique quotidienne et qui répond à certaines difficultés dans l'évaluation des étudiants.

Session 2019

Deux jours très agréables, riches en échanges et partages, je repars avec beaucoup de « billes » que je suis sûre de pouvoir utiliser et mettre en pratique.

Session 2019

Formation qui correspond totalement à mes attentes, qui ouvre des possibilités. Je suis satisfaite car cela m'a apporté des éléments concrets pouvant être mis en œuvre à mon retour.

Posté 13/02/2019