Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Handicap : les fondamentaux N
Santé publique, santé primaire et handicap

Développer une approche spécifique à la personne en situation de handicap afin d’adapter les soins, la communication et l’environnement.

Définir la notion de handicap

  • Les généralités et l'historique sur la notion de handicap.
  • La définition du handicap selon la loi de 2005.
  • La compréhension de la situation de handicap selon la CIF.
  • Le handicap et les impacts sur la personne, la famille, l’entourage.
Connaître les textes règlementaires concernant les droits des personnes en situation de handicap
  • Le cadre législatif encadrant les droits des personnes en situation de handicap : loi 2002.2, loi 2005.
  • La présentation des droits spécifiques énoncés dans la loi 2002.2.
  • Le rappel des grandes lignes de la loi de 2005.
Analyser ses pratiques 
  • La présentation des problématiques spécifiques rencontrées par les participants dans les services.
  • Le repérage des difficultés à partir d'analyse de situations présentées par les participants : 
    • l'accueil du patient,
    • la situation de soin au quotidien, 
    • la situation d’entretien formel et informel, 
    • la situation de crise, 
    • la situation de rencontre avec famille.
  • La réflexion sur les points de progression.
Connaître les différents types de handicap
  • Les handicaps mentaux, intellectuels, psychiques, moteurs, sensoriels.
  • Le handicap de maladies invalidantes.
  • Les troubles envahissants du développement.
Améliorer les connaissances concernant les besoins des personnes en situation de handicap
  • Les difficultés de la vie quotidienne rencontrées par les personnes présentant un handicap.
  • Les particularités du vécu de l’hospitalisation.
  • Les besoins spécifiques des personnes elles-mêmes sur le plan psychologique et social.
  • Les attentes particulières de l’entourage.
Impulser une réflexion pour une meilleure prise en compte des aspects psychologiques et sociaux du handicap
  • La communication verbale et non verbale.
  • L’impact de nos attitudes face aux particularités d'être et de réagir de la personne en situation de handicap.
  • L’accueil de la personne et son entourage.
  • L’information sur les actes de soins.
  • L’ajustement des termes, débit verbal et intonation selon le type de handicap présenté.
  • La « juste » distance professionnelle.
Proposer des actions concrètes d’amélioration de la prise en charge des personnes en situation de handicap 
  • Les moyens d’adapter ses stratégies de communication en fonction des situations rencontrées :
    • les comportements de retrait, les états dépressifs réactionnels,
    • les comportements de refus de soins,
    • les troubles des conduites alimentaires et les conduites addictives,
    • les conduites à risque.
  • La prise en compte des manifestations extrêmes :
    • les violences et sentiments d’insécurité,
    • les crises suicidaires,
    • les états d’agitation,
    • les états d’angoisse,
    • les états délirants.
Favoriser l’implication de tous les professionnels dans la prise en charge du handicap
  • La communication au sein de l’équipe.
  • Le partage des difficultés rencontrées.
  • La notion de relais.
  • L’entourage de la personne comme partenaire et ressource.
  • La collaboration avec les autres partenaires, établissements médicosociaux...
  • La fiabilité des transmissions en amont et en aval de la prise en charge.
  • Les ressources institutionnelles.
Mises en situation permettant d'ancrer les bonnes pratiques de prise en charge et d’accompagnement de la personne en situation de handicap. 
Analyse des pratiques professionnelles et élaboration d'un plan d’actions d’amélioration individuel et collectif.
La formation s’enracine dans la pratique des participants. Elle identifie les savoirs expérientiels et les enrichit en vue d’obtenir une amélioration des pratiques professionnelles.
Le dispositif est construit en plusieurs temps afin d’aider les participants à acquérir et stabiliser leurs savoirs et leurs pratiques : des temps de réflexion seront aménagés en fonction des attentes des stagiaires et de leurs services de provenance, entrecoupant les apports théoriques et études de cas rapportés par le groupe et/ou l’intervenant.