Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Humour dans la relation pédagogique


N

Laisser advenir et provoquer l’humour en situation d’apprentissage afin de permettre à l’apprenant, mais pas que, de mettre en mots des objets d’apprentissages nouveaux. 

Pour y voir plus clair, de ses certitudes se défaire (Maître Yoda, Stars Wars) 

  • L'humour : qu’entend-on par l’humour ?
  • L'humour et la créativité : quels liens ?
  • La pédagogie et la créativité : font-elles bon ménage ?
  • Les postures d’accompagnateurs et les logiques d’évaluation : désir de maîtrise, logique du contrôle et du reste (M.Vial).

Appréhender les habiletés de l’humour en situation d’apprentissage

  • La surprise, l'étonnement, le décalage, l'accroche pédagogique et la pensée divergente : quels intérêts pour apprendre ?
  • L'utilisation de la métaphore, des jeux de mots, des figures de style, de l’ironie, du mime et de la rime, de ce qui fait rire ou du comique de situation…
  • Les affects, les désirs et la confiance pour apprendre.
  • L’asymétrie inhérente à la relation d’accompagnement pour jouer ensemble avec le savoir : comment la rompre ? 

Apprendre ou plutôt réapprendre à jouer et oublier de vouloir répondre ou savoir

  • Le jeu et les apprentissages.
  • Les notions de prise de risque et de pari.
  • L'utilisation de chaque instant de rencontre avec les apprenants pour en faire apprentissage.
  • La mise en jeu d’une relation avec un apprenant. 

Se projeter dans sa pratique de formateur 

  • Les espaces, les outils, les manières d’être à inventer dans sa future pratique.
  • Les changements qui peuvent être envisagés. 
  • Les échanges entre les participants,
  • La mise en discussion de situations vécues,
  • L’utilisation d’extraits de films, des espaces ou outils ludiques qui pourront être réutilisés dans sa pratique

seront proposés tout au long de ces deux jours de formation.

Cette formation aborde de manière ludique, originale et surprenante la question des apprentissages et des postures d’accompagnement possibles. Elle permet de se mettre en jeu, et en « JE », autrement pour investir la relation éducative et de, peut-être, s’autoriser à faire vivre différemment sa relation avec cet Autre que j’accompagne dans ses apprentissages.

PRÉREQUIS : Avoir envie de se laisser surprendre, d’apprendre et de réfléchir à sa façon d’apprendre à apprendre.

Voir aussi :