Trouver une formation

Management - Qualité - Organisation - Clinique - Pédagogie

Offres


Case-Management : élaborer et structurer un projet N

Mettre en œuvre un projet de Case-Management en psychiatrie.

Construire une conception commune du Case-Management

  • Le concept de Case-Management : historique, enjeux, relation patient/soignant.
  • Le rappel des grands principes : programmes, modèles.
  • Le rôle du Case-Manager : adaptabilité, négociation, engagement, organisation et stratégie collaborative.

Questionner la notion de référence 

  • Les modèles de la référence : 
    • le modèle interne : garant du parcours, du projet, témoin, référent clinique...
    • le modèle externe : suivi, régulation, coordination du parcours, relais.
  • Le lien entre le modèle de la référence et le modèle du Case-Management.

Initier le démarrage du projet à partir d'une analyse des ressources et compétences disponibles 

  • Le projet de pôle.
  • L'état des lieux des pratiques avec l'outil SWOT :
    • les opportunités et menaces externes,
    • les forces et faiblesses internes.
  • Les acteurs et les structures concernés.
  • Les valeurs sur lesquelles repose le projet.
  • Les contours du programme.
  • Le modèle de Case-Management retenu.

Développer une organisation du travail intégrant le Case-Management

  • Les patients inclus dans le projet.
  • Les missions de chaque unité concernée par le projet : hôpital, CMP, CATTP, hôpital de jour. 
  • La structure-pivot.
  • La traduction des missions dans les activités et leur organisation.
  • Les temps de coordination.
  • Les approches de type « disease management » et le « chronic care model ».
  • L'articulation entre le Case-Management et les programmes d'ETP.
  • Les liens avec le réseau : identification des ressources, des pratiques.
  • Les conseils locaux.

Identifier les compétences et la philosophie interventionnelle du Case-Manager en psychiatrie

  • Les compétences cliniques et éducatives : 
    • les attitudes soignantes adaptées : effet Pygmalion, besoins et ressources,
    • la reconnaissance des capabilités et des forces de la personne,
    • la croyance en le rétablissement des troubles psychiques.
  • Les grands principes : ETP, VAD, entretien clinique, partenariat.
  • Les pratiques de réhabilitation psychosociale et le développement du rétablissement du patient.
  • La place et le rôle du Case-Manager au sein de l’équipe pluridisciplinaire.

Développer des compétences cliniques en fonction des besoins

  • L'approche de la psychose.
  • L'approche évaluative : initiale et de suivi.
  • L'adaptabilité, la réflexivité et la créativité.
  • L'éducation thérapeutique, l'empowerment et le rétablissement.
  • Le positionnement avec le réseau, la coordination et le maillage dans la cité.
Cette formation s'inscrit dans les préconisations de la DGOS. Elle est construite pour permettre un va-et-vient permanent entre des champs théoriques et des liens réflexifs autour de situations cliniques. La pédagogie mobilise des méthodes interactives et pragmatiques pour favoriser une dynamique-projet collective. Des temps de supervision à distance de la mise en œuvre sont possibles.